Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur
Image
Séparateur
Image
Logo GSG
The Geneva School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Image
© artSILENSEcom - Fotolia.com
http://resmilitaris.net – ISSN° 2265-6294
Saut de ligne
Ergomas
Image
Apart from its regular offerings, Res Militaris publishes special thematic issues at the pace of one, two ot three a year. On that basis, the journal notably carries articles by Fellows of the European Research Group on the Military and Society (ERGOMAS), thus serving as that association's official publication vehicle.
Image
Res Militaris is a bilingual (English, French), peer-reviewed, on-line social science journal dedicated to the study of military- and security-related issues, broadly defined. It is made possible in part by generous support from the Geneva School of Governance.
Image
Image
Saut de ligne
Res Militaris, publication bilingue (anglais, français) et à comité de lecture, est une revue en ligne de sciences sociales tournée vers l'étude des questions militaires et de sécurité, au sens le plus large. Elle bénéficie du soutien de la Geneva School of Governance.
 
En plus de ses deux numéros annuels réguliers, Res Militaris publie des numéros thématiques hors-série au rythme d'une, deux ou trois livraisons par an. À ce titre, depuis 2015, la revue édite notamment des numéros à thème proposés par le Groupe Européen de Recherche sur les Armées et la Société (ERGOMAS), faisant ainsi office, pour cette association scientifique, de vecteur officiel de publication.
Image
Image
Image
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Current issue - Numéro en cours
Vol.8, n°1
Winter-Spring/ Hiver-Printemps 2018
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Saut de ligne

Contents of this issue
 
The present issue (vol.8, n°1) carries five articles, four in English, one in French. Such linguistic unbalance is partly remedied in the book review section by a majority of French reviews. This number does not contain the usual presentation of a classic work in the military field.
   
The first two articles come from Sweden. One, penned by Frida Linehagen, presents the findings of a study of the experiences of female personnel in today's Swedish Armed Forces. The other, signed by Arita Holmberg and Sofia Nilsson, deals with recent developments in Swedish civil-military relations and the legitimacy issues raised by Sweden's post-materialist society.
     
The third, authored by Arsel Moro Ngui, comes from Gabon, and offers (in French) a typology of the crises generated by ethnic and territorial identity affiliations in African countries. It bears testimony to the growing academic interest raised (at long last) among scholars on the continent by the place and role of violence.
    
The fourth article is by Commander Michael Norton (US Navy), who addresses the issue of trust in leaders as a factor in whistle-blowing decisions by means of a remarkable factorial vignette study.
   
The last piece, bearing the signatures of Grazia Scoppio, Nancy Otis and Yan Yan, examines recruitment and selection for the Canadian Armed Forces (CAF) to ascertain (by means of the Gender-based Assessment Plus framework) whether or not a bias exists that may explain why female officer recruitment regularly falls short of its goals.
             
The opening book review, by Martine Cuttier and Bernard Boëne, analyzes a rare collective volume on the soldier in the 20th and 21st centuries edited by the French Defence Chief of Staff, Gen. François Lecointre, in person. The second, signed by Olivier Forcade, assesses the memoir of another French Army general, Jean-René Bachelet, then commander of UN protection forces in the Sarajevo area, on fateful 1995 events and his “impossible mission”. The third, also in French and presented (again) by Martine Cuttier, deals with Michel Goya's book on the place of death in military career and battlefield motivation and behaviour.
             
The last two are in English. One, by Thomas Kolditz, evaluates a book edited by Michael Holenweger, Michael Karl Jager and Franz Kernic on leadership in extreme situations. The second, signed by Eyal Ben-Ari, reviews another collective volume, edited by Irina Goldenberg, Joseph Soeters and Waylon Dean on information sharing in coalitions during military operations.
 
Happy reading !
     
Bernard Boëne 
Saut de ligne
Présentation du numéro
 
La présente livraison (vol.8, n°1) de Res Militaris comporte cinq articles, dont quatre en anglais, l'autre en français. Ce déséquilibre linguistique est en partie corrigé dans la rubrique des critiques d'ouvrages par une majorité de recensions francophones d'ouvrages français. Ce numéro n'offre pas, contrairement à l'usage jusqu'ici, de rubrique “Classiques du champ militaire”.

Les deux premiers articles nous viennent de Suède. L'un, signé de Frida Linehagen, présente les résultats d'une étude portant sur l'expérience des personnels féminins dans les armées suédoises. L'autre, écrit conjointement par Arita Holmberg et Sofia Nilsson, traite de l'évolution récente des rapports armée-État-société sous l'angle des problèmes de légitimité que pose la société post-matérialiste suédoise.

Le troisième vient du Gabon et présente, sous la plume d'Arsel Moro Ngui, une typologie des crises d'appartenance identitaire (ethnicité, autochtonie) dans les pays africains. Il porte témoignage de l'intérêt croissant (longtemps attendu) des universitaires africains pour la place et le rôle de la violence sur le continent.

L'article suivant est d'un officier de marine américain, Michael Norton, qui au moyen d'une remarquable étude factorielle de mises en situation fictives, cherche à situer l'influence de la confiance dans les chefs sur les décisions de signalement des comportements contraires à l'éthique.

Le dernier article, sous la plume conjointe de Grazia Scoppio, Nancy Otis et Yan Yan, examine les procédures de sélection et de recrutement dans les armées canadiennes pour déterminer (au moyen de l'outil d'analyse GBA+) s'il existe un biais susceptible d'expliquer les déficits réguliers dans le recrutement d'officiers féminins par rapport aux objectifs fixés.

La première recension, par Martine Cuttier et Bernard Boëne, porte sur l'événement rare que constitue la parution d'un volume collectif dirigé par le chef d'état-major des armées françaises en personne, le général François Lecointre. La deuxième, signée d'Olivier Forcade, analyse le livre de souvenirs d'un autre général français, Jean-René Bachelet, alors commandant des Casques bleus dans le secteur de Sarajevo, à propos des événements importants de 1995 à cet endroit et de sa “mission impossible”. La troisième, en français encore et de nouveau sous la plume de Martine Cuttier, introduit à la lecture de l'ouvrage de Michel Goya sur la place de la mort dans les motivations de carrière et comportements au combat.
 
Les deux dernières critiques d'ouvrage sont anglophones. L'une, que signe Thomas Kolditz, évalue le livre collectif dirigé par Michael Holenweger, Michael Karl Jager et Franz Kernic, et consacré à l'exercice de l'autorité dans des situations extrêmes. La seconde, de la main d'Eyal Ben-Ari, porte sur autre volume collectif, dirigé par Irina Goldenberg, Joseph Soeters et Waylon Dean à propos du partage d'informations dans des opérations militaires menées en coalition.
 
Bonne lecture !
Bernard Boëne
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS
Image
Saut de ligne
              © Association Res Militaris
Image
Saut de ligne