Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur
Image
Séparateur
Image
Logo GSG
The Geneva School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Image
© artSILENSEcom - Fotolia.com
http://resmilitaris.net – ISSN° 2265-6294
Saut de ligne
Ergomas
Image
Apart from its regular offerings, Res Militaris publishes special thematic issues at the pace of one, two ot three a year. On that basis, the journal notably carries articles by Fellows of the European Research Group on the Military and Society (ERGOMAS), thus serving as that association's official publication vehicle.
Image
Res Militaris is a bilingual (English, French), peer-reviewed, on-line social science journal dedicated to the study of military- and security-related issues, broadly defined. It is made possible in part by generous support from the Geneva School of Governance.
Image
Image
Saut de ligne
Res Militaris, publication bilingue (anglais, français) et à comité de lecture, est une revue en ligne de sciences sociales tournée vers l'étude des questions militaires et de sécurité, au sens le plus large. Elle bénéficie du soutien de la Geneva School of Governance.
 
En plus de ses deux numéros annuels réguliers, Res Militaris publie des numéros thématiques hors-série au rythme d'une, deux ou trois livraisons par an. À ce titre, depuis 2015, la revue édite notamment des numéros à thème proposés par le Groupe Européen de Recherche sur les Armées et la Société (ERGOMAS), faisant ainsi office, pour cette association scientifique, de vecteur officiel de publication.
Image
Image
Image
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Current issue - Numéro en cours
Vol.8, n°2
Summer-Autumn/ Été-Automne 2018
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Saut de ligne

Présentation du numéro
 
La livraison d'été-automne 2018 de la revue (vol.8, n°2) ne comporte qu'un seul article francophone : c'est par lui que s'ouvre ce numéro. Signé de Patrice Moundounga Mouity, il vient du Gabon et traite d'un cas d'école susceptible de retenir l'attention des internationalistes : le différend frontalier maritime entre Gabon et Guinée Équatoriale autour de l'île Mbanié.
  
Le second article, de Gregor Richter, s'interroge sur l'importance du chef et de son influence sur le fonctionnement et l'efficacité de l'unité qu'il commande. L'auteur s'appuie pour ce faire sur l'analyse secondaire de données multinationales collectées en Bosnie-Herzégovine en 2006 lors d'une mission de l'Union Européenne. Sa conclusion apporte de l'eau au moulin de cette veine de la littérature sur le leadership qui en relativise le rôle.

Les deux contributions suivantes nous viennent de Norvège. L'une, sous la plume de Trond Svela Sand, Gunnar Breivik et Anders Sookermany, a pour thème les attitudes de la population norvégienne face au risque, et leurs implications pour le recrutement des armées. L'autre a pour auteurs Sigmund Valaker et Tone Danielsen ; elle focalise (dans une perspective constructiviste d'attribution de sens) sur les modalités de la coordination dans l'action entre unités appartenant à des armes et armées différentes. Il apparaît au vu de l'étude, en l'occurrence menée sur les stratégies improvisées de communication lors d'un exercice de terrain, que la manière dont les acteurs utilisent des technologies récemment introduites, lisent les cartes, et traduisent l'information venue d'autres unités dans le “langage tribal” de leur spécialité collective, puis la vérifient et la situent dans l'échelle des priorités de traitement, y occupe une place centrale.

Les deux derniers articles témoignent de la fertilité qui est celle de la riche tradition canadienne d'aide interne à la décision en matière de défense. Le premier, signé de Lynne Serré et Michelle Straver, s'intéresse à l'attrition des effectifs militaires féminins en cours de carrière, aux facteurs qui font aujourd'hui obstacle à l'ambitieux objectif de 25% de femmes dans les armées canadiennes avant 2026, et aux remèdes qu'on peut leur apporter. Le second, par Kevin Rounding et Karen Rankin, analyse la satisfaction dans l'emploi des instructeurs militaires canadiens, et les facteurs susceptibles de l'affecter. Il conclut que les personnels militaires désignés pour instruire les autres sont moins insatisfaits que ne le veulent la rumeur et bien des anecdotes les concernant.

Absente des dernières livraisons, la rubrique “Classiques des sciences sociales dans le champ militaire” revient dans celle-ci avec une présentation qui élargit la perspective habituelle dans ces colonnes : au lieu d'un seul maître-livre, c'est toute une école qui est passée au crible - en l'occurrence celle dite de la “transition de la puissance”, lancée en 1958 par la parution d'un ouvrage d'A.F.K. Organski destiné à faire date : World Politics. Cette présentation reprend la substance d'un chapitre rédigé par le signataire de ces lignes pour les besoins d'un volume collectif à paraître aux Éditions Desclée de Brouwer, à l'initiative et sous la direction d'Olivier Zajec : L'Âme des scorpions : Figures du réalisme européen dans la théorie des relations internationales. Il est reproduit ici avec l'aimable permission du directeur de publication et de l'éditeur, à qui va toute la gratitude de la revue.
             
Les recensions critiques d'ouvrages sont pour finir au nombre de cinq : deux en français, que signe Martine Cuttier, et trois en anglais, sous les plumes respectives de Gerhard Kümmel, Francesco Moro et Lonella Streitz. Elles portent, dans l'ordre, sur :
   
o    un livre collectif, Les Armées, qu'ont dirigé Jean Baechler et Bernard Boëne et qui vient de paraître dans la collection “L'Homme et la guerre” issue de l'ambitieux programme “Guerre et sociétés” conçu et piloté par Jean Baechler à l'Académie des sciences morales et politiques ;
o    un autre, intitulé Jacques Foccart : archives ouvertes (1958-1974) - La politique, l'Afrique et le monde, publié sous la direction conjointe de Jean-Pierre Bat, Olivier Forcade et Sylvain Mary ;
o    un ouvrage en nom propre de Tomas Kucera, The Military and Liberal Society : Societal-Military Relations in Western Europe ;
o    un troisième livre collectif, sous la signature d'Eugenio Cusumano et Marian Corbe, A Civil-Military Response to Hybrid Threats ;
o    un quatrième de même type, signé conjointement de David Rohall, Morten Ender et Michael Matthews, Inclusion in the American Military : A Force for Diversity.     
 
Bonne lecture !  
   
Bernard Boëne 
Saut de ligne

Contents of this issue
 
The Summer-Autumn 2018 issue of the journal (vol.8, n°2) carries only one French-language article, which serves as its opening piece. Penned by Gabonese author Patrice Moundounga Mouity, it probes the ins and outs of a textbook case likely to raise interest among international relations scholars : the maritime border dispute between Gabon and Equatorial Guinea about Mbanié Island.
 
The second article, by Gregor Richter, questions the influence of leaders upon the functioning and effectiveness of the units under their command. The author relies for that purpose on a secondary analysis of data collected in Bosnia-Herzegovina during a 2006 European Union mission. His conclusion comes out in support of the strand in the scholarly literature on leadership which relativizes its role.

The next two pieces originate from Norway. One, signed by Trond Svela Sand, Gunnar Breivik and Anders Sookermany, deals with risk-taking attitudes among the Norwegian population, and their implications for the country's military recruitment. The other, authored by Sigmund Valaker and Tone Danielsen, focuses (in a sense-making perspective) upon the issue of coordination in action among units from different branches and services. Based on their study of improvised strategies of communication during a field exercise, they find that the way in which new technologies are used, maps are read, and the information supplied by other units is translated into one's own group specialty's “tribal language”, then checked and prioritized, plays a cardinal role in effective coordination.

The last two contributions bear witness to the fertility of Canada's rich in-house policy research and analysis tradition in the defence domain. The first, under the signature of Lynne Serré and Michelle Straver, examines attrition among Canadian servicewomen, the factors behind it, and the available remedies to be applied if the ambitious goal of 25% women is to be reached by 2026 as planned. The second, penned by Kevin Rounding and Karen Rankin, focuses on job satisfaction among Canadian military instructors, and the factors liable to affect it. It concludes that those designated to instruct others in the military are less unsatisfied than anecdotal evidence and rumour would have it.

 The “Classics of social science in the military field” section, absent from the last two regular issues, returns this time around with a presentation which enlarges the perspective that had hitherto been the norm : instead of a single landmark book, it analyzes a whole research tradition - that of the “power transition school” born of a 1958 volume of lasting fame : A.F.K. Organski's World Politics. The said presentation borrows its substance from a chapter penned by this writer as part of a collection of essays edited by Olivier Zajec - L'Âme des scorpions : Figures du réalisme européen dans la théorie des relations internationales [The Soul of Scorpions : Figures of European Realism in International Relations Theory], forthcoming from Desclée de Brouwer Publishing. It is reproduced here with the kind permission of the editor and publishers, to whom the journal wishes to express its deepest appreciation and gratitude for their support in this instance.

    Five book reviews round up this issue : two in French (by Martine Cuttier), and three in English, respectively by Gerhard Kümmel, Francesco Moro and Lonella Streitz. The reviewed books are, in that order :

o    Les Armées, edited by Jean Baechler and Bernard Boëne, published as part of the “Man and War” series derived from the “War and Society” research programme developed by Jean Baechler within the framework of the National Academy of Moral and Political Sciences, Paris ;
o    Jacques Foccart : archives ouvertes (1958-1974) - La politique, l'Afrique et le monde, edited by Jean-Pierre Bat, Olivier Forcade and Sylvain Mary ;
o    Tomas Kucera's The Military and Liberal Society : Societal-Military Relations in Western Europe.
o    Eugenio Cusumano and Marian Corbe's edited volume entitled A Civil-Military Response to Hybrid Threats ;
o    Inclusion in the American Military : A Force for Diversity, jointly edited by David Rohall, Morten Ender and Michael Matthews.      
 
Happy reading !
Bernard Boëne
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS
Image
Saut de ligne
              © Association Res Militaris
Image
Saut de ligne