Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Logo GSG
The Geneva School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous Volume - Numéro précédent
Image
Next Volume - Prochain numéro
Vol. 1, n° 3
Summer - Été 2011
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return content - Retour au sommaire
Séparateur
Les militaires en négociation diplomatique
Le « jeu » de la Défense française à la conférence de Dublin
sur les armes à sous-munitions
Hélène Dufournet
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
Résumé
 
Le processus d'interdiction des armes à sous-munitions constitue un révélateur privilégié des contraintes que peuvent exercer sur la Défense des acteurs non militaires dans le domaine des politiques de sécurité. Une telle interdiction est en effet significative de l'influence que peuvent avoir ces divers acteurs, étatiques et non étatiques, sur la Défense, dans le processus de décision publique qui précède les négociations diplomatiques. Il s'agit ici de comprendre le jeu de la Défense française dans le processus de décision publique nationale, puis dans l'élaboration de la nouvelle norme juridique internationale. Cet article s'intéresse à la façon dont l'armée française, en réaction à l'intervention des ONG et à cette perspective d'encadrement juridique de ses activités, tente de préserver ses intérêts, tout en intégrant de nouvelles contraintes humanitaires. Il montre que si la Défense française éprouve certaines difficultés à faire valoir sa position sur la scène nationale, dans le processus de décision publique, c'est dans la négociation diplomatique qu'elle parvient à faire valoir ses intérêts.
 

Abstract
 
The process towards an international ban on cluster munitions offers a uniquely revealing view of the pressures brought to bear on the defence establishment by non-military actors in security policy matters. Such a ban indeed reflects the influence that various State and non-State civilian actors are apt to exert on public policy processes ahead of diplomatic negotiations. The present article focuses on how the French armed services played their hand in the domestic decision-making process, then in the production of that new norm of international law. It deals with the ways in which the military, in the face of NGO pressures and the prospect of legal restraints on its professional autonomy, attempted to preserve its interests while complying with the new humanitarian constraints. It strongly suggests that while the French military has difficulties asserting its position on the domestic public policy scene, it enjoys a stronger hand in diplomatic negotiations when it comes to promoting its own stance.
 

Mots-clés : Sociologie de l'action publique ; production des normes internationales ; politiques de défense ; France ; ONG ; désarmement, conférence de Dublin ; armes à sous-munition.
 
Keywords : Sociology of public policy-making; production of international norms; defence policy; France; NGOs; disarmament; Dublin conference; cluster bombs.

Citation
 
Dufournet, Hélène, « Les militaires en négociation diplomatique : Le « jeu » de la Défense française à la conférence de Dublin sur les armes à sous-munitions », Res Militaris, an online social journal, vol.1, n°3, Summer/Été 2011.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Hélène Dufournet est docteure de l’École normale supérieure de Cachan (Institut des sciences sociales du politique).
Hélène Dufournet recently earned her Ph.D from École normale supérieure de Cachan (Institut des sciences sociales du politique).

Séparateur
Image
RES MILITARIS
Saut de ligne