Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Geneva Foundation for Governance & Public Policy
Geneva Foundation for Governance and Public Policy
Logo GGSG
The Geneva Graduate School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous issue - Numéro précédent
Image
Next issue - Prochain numéro
Vol. 4, n°2
Summer-Automne / Été-Automne 2014
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return to contents - Retour au sommaire
Séparateur
La guerre, objet sociologique
Antony Dabila
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
 
Résumé
   
La sociologie s'est rarement intéressée à la guerre, et quand elle l'a fait, c'est le plus souvent au travers du prisme de ses conséquences et répercussions sociales. Les rares sociologues qui, tels Gaston Bouthoul, l'ont prise pour objet l'ont abordée de manière réductionniste, technique et pour tout dire inadaptée. S'inspirant de Georg Simmel et de travaux récents de Jean Baechler, l'auteur du présent article s'attache au cœur du sujet - le combat - et montre qu'au-delà des changements (notamment technologiques) qui affectent la guerre, et de l'imprévisibilité qui y marque l'action réciproque des belligérants, on peut en saisir les invariants en combinant les libres choix qui s'offrent au chef militaire (offensive/ défensive, approche directe/ approche indirecte) aux niveaux stratégique et tactique. Il présente un tableau des seize modes opératoires généraux qui gouvernent l'action martiale, et insiste pour finir sur le rôle que tient la ruse dans l'affrontement guerrier.

Abstract
  
Sociology has seldom evinced a strong interest in war. When it does at all, it is more often than not through the prism of its social consequences and by-products. Those few sociologists who, like Gaston Bouthoul, have studied it seriously as a unique object have approached it in reductionist, technical, and ultimately unsatisfactory fashion. Drawing on Georg Simmel and recent works by Jean Baechler, the author suggests that, beyond the changes that affect it (notably through technology innovation) and the unpredictability that marks the reciprocal action of belligerents, the heart of the matter - combat and its outcomes - can be best understood as the product of a combination of the three options independently offered to military leaders at the strategic and the tactical levels : offensive vs. defensive action, direct vs. indirect approach. He provides, in tabular form, an overview of the sixteen operational modes which govern the art of war, and concludes by highlighting the role played in it by deception of the enemy.

Mots-clés : Sociologie ; guerre; combat ; modes opératoires ; stratégie ; tactique ; offensive ; defensive ; approche directe ou indirecte ; ruse.

Keywords : Sociology ; war ; combat ; operational modes ; strategy ; tactics ; offensive vs. defensive ; direct vs. indirect approach ; deception.


Citation
  
Dabila, Antony, “La guerre, objet sociologique”, Res Militaris, an online social science journal, vol.4, n°2, Summer-Autumn/ été-Automne 2014.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Antony Dabila a obtenu son doctorat de sociologie à l’Université de Paris-Sorbonne en 2013.

Dr. Antony Dabila earned his PhD in sociology from the Sorbonne in 2013.
Séparateur
Image
RES MILITARIS