Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Geneva Foundation for Governance & Public Policy
Geneva Foundation for Governance and Public Policy
Logo GGSG
The Geneva Graduate School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous issue - Numéro précédent
Image
Next issue - Prochain numéro
Vol. 5, n°1
Winter-Spring / Hiver-Printemps 2015
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return to contents - Retour au sommaire
Séparateur
The ‘Religionizing’ of the Israel Defence Force : Its Impact on Military Culture and Professionalism
Ze'ev Drory
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
Abstract
  
The IDF is considered a “people's army”, and as such is supposed to mirror Israeli society. The penetration of new groups, including religiously observant Jews, into the Israeli social elites in the last 25 years means that power is shifting within the political, social and military arenas. The IDF no longer seems to be the unified, apolitical army of Ben Gurion's vision and design. Now manifest, this process is undermining fundamental assumptions regarding civil-military relationships. Drawing on the larger historical and societal context of the recent period, the present article seeks to identify the risks and advantages - loss or enhancement of cohesion - of this “religionization” of the IDF. First and foremost, it addresses the weakening of command and control authority within the military. The author's aim is not to somehow predict where the IDF is going but to sketch out potential developments in this area. Just as there is no indisputable remedy for the friction of recent decades between State and Religion, it seems impossible at this stage to halt the process of history. His conclusion is that one should expect the involvement by religious-social forces with public interests to continue.

Résumé
  
Les forces de défense israéliennes (IDF) sont considérées comme une “armée du peuple”, en tant que telle censées refléter la société israélienne. La pénétration, depuis 25 ans, des élites sociales du pays par de nouveaux groupes, notamment par des Juifs religieux de stricte observance, signifie qu'au sein des arènes politiques, sociales et militaires, les rapports de force bougent. L'armée israélienne n'est plus l'ensemble uni et apolitique que Ben Gourion avait envisagé et façonné. Aujourd'hui manifeste, ce processus sape les bases sur lesquelles s'étaient construits les rapports armée-société. Puisant dans le contexte historique et sociétal récent, le présent article cherche à situer les risques et avantages - perte ou regain de cohésion - que recèle cette montée du facteur religieux au sein de l'armée. Il s'intéresse d'abord et avant tout à l'érosion de l'autorité du commandement. L'objectif que se fixe l'auteur n'est pas de prédire l'avenir de l'IDF, mais de préciser les grandes de l'évolution possible en la matière. Tout comme il est n'est pas de remède avéré à la friction qui depuis les dernières décennies affecte les rapports entre État et religion, il semble impossible à ce stade de faire barrage à ce processus historique. Il conclut qu'il faut s'attendre à voir se perpétuer la présence et l'influence des forces sociales religieuses dans les affaires publiques.
 
Keywords : Israel; military ; religion ; society ; politics.

Mots-clés : Israël ; armée ; religion ; société ; politique.


Citation
 
Drory, Ze'ev, “The ‘Religionizing' of the Israel Defence Force (IDF) : Its Impact on Military Culture and Professionalism, Res Militaris, an online social science journal, vol.5, n°1, Winter-Spring/ Hiver-Printemps 2015.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Dr. Ze'ev Drory, a military history scholar, is research associate and senior lecturer at the Kinneret College on the Sea of Galilee, Israel, where he founded and chaired the Dan Shomron Centre for Society, Security and Peace Research. He served in the Israeli Defense Force (1964-1985), eventually as a brigade commander and the IDF’s radio station commander. Dr. Drory published several books, the most recent of which is Lines of Fire : The War of Attrition on the Israeli Eastern Border, 1967-1970 (Ben Shemen, Ludwig Mayer Books, 2012).

Ze'ev Drory, historien militaire, est chercheur et senior lecturer au Collège universitaire de Kinneret sur la Mer de Galilée, Israël, où il a fondé et présidé le Centre Dan Shomron pour l’étude de la société, la sécurité et la paix. Aujourd’hui colonel honoraire, il a servi dans les forces de défense israéliennes de 1964 à 1985, pour finir en tant que commandant de brigade et directeur de la station de radio militaire. Ze’ev Drory est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont, récemment publié, Lines of Fire : The War of Attrition on the Israeli Eastern Border, 1967-1970 (Ben Shemen, Ludwig Mayer Books, 2012).
Séparateur
Image
RES MILITARIS