Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Logo GSG
The Geneva School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous issue - Numéro précédent
Image
Next issue - Prochain numéro
Vol. 5, n°1
Winter-Spring / Hiver-Printemps 2015
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return to contents - Retour au sommaire
Séparateur
Controlling Neighbouring States in Conflicted Regions : Key to Successful UN Peacekeeping in Post-Cold War Conflicts
Gunwoo Kim
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
 
Abstract
   
This research examines key factors in the success or failure of United Nations peacekeeping action in post-Cold War conflicts. It analyzes eleven peacekeeping operations and finds that the regional contribution to a peace effort is the most important factor in Disarmament, Demobilization and Reintegration (DDR) programmes, which in turn determine the success of UN peacekeeping. The most significant element in peacekeeping is the military strength of the conflicting factions, an important determinant of a sustained armed conflict. Hence, the DDR programme's ability to eliminate this capability is critical, and curbing military assistance from neighbouring States is therefore the key to success. This mechanism is probed through a comparative case study of UN missions in Angola and Mozambique. UNAVEM started a peace process in Angola under favourable conditions. However, it failed to complete its DDR programme because of Zaire's military support of UNITA, which led to the failure of the entire peacekeeping process. In the case of Mozambique, ONUMOZ initiated the operation with many handicaps, but when South Africa stopped providing military support for RENAMO, the UN peacekeeping operation was brought to a successful conclusion. The research concludes that in all of the cases under consideration, the regional factor proved more significant than either the domestic or international factors in accounting for success or failure of UN peacekeeping operations.

Résumé
  
Le présent article examine les facteurs-clés du succès ou de l'échec des Nations Unies dans leurs missions de maintien de la paix depuis la fin de la Guerre froide. Il analyse onze de ces missions, et situe le facteur régional comme le plus important pour l'efficacité des programmes de Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR), lesquels déterminent à leur tour le succès des missions de maintien de la paix. La clé de telles opérations réside dans les capacités militaires des factions parties au conflit, qui conditionnent la poursuite ou l'arrêt des hostilités. L'efficacité des programmes de DDR est donc critique, et la possibilité de minorer l'assistance militaire des pays voisins aux factions locales est ainsi la clé du succès. Ce mécanisme est exploré au travers de l'étude comparative des missions des Nations Unies en Angola et au Mozambique. La mission UNAVEM a débuté sous des auspices favorables. Pourtant, elle n'a pu mener à bien son programme de DDR en raison du soutien militaire apporté par le Zaïre à l'UNITA, soutien qui a conduit à l'échec de l'entreprise tout entière. Dans le cas du Mozambique, la mission ONUMOZ, malgré des handicaps de départ, a finalement connu le succès lorsque l'Afrique du Sud a mis un terme au soutien militaire qu'elle apportait au RENAMO. L'auteur conclut que dans tous les cas considérés, le facteur régional s'est révélé plus décisif que les facteurs intérieur et international pour rendre compte du succès ou de l'échec des opérations de maintien de la paix.

Keywords : United Nations ; conflict management ; peacekeeping ; Angola ; Mozambique.

Mots-clés : Nations Unies ; gestion des conflits ; maintien de la paix ; Angola : Mozambique.


Citation
  
Kim, Gunwoo, “Controlling Neighbouring States in Conflicted Regions : Key to Successful UN Peacekeeping in Post-Cold War Conflicts”, Res Militaris, an online social science journal, vol.5, n°1, Winter-Spring/ Hiver-Printemps 2015.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Captain Gunwoo Kim is assistant professor of international relations in the Department of Political Science, Korea Military Academy. He earned his MA from Seoul National University. He served as intelligence officer in the 8th Infantry Division and deputy military advisor in the Permanent Mission of the Republic of Korea to the United Nations.

Le capitaine Gunwoo Kim est professeur-assistant de relations internationales au Département de science politique de l’Académie militaire coréenne. Titulaire d’un Master de l’Université nationale de Séoul, il a servi en tant qu’officier de renseignement à la 8e Division d’infanterie, puis comme adjoint du conseiller militaire à la Mission permanente de la République de Corée auprès des Nations Unies.

Séparateur
Image
RES MILITARIS