Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Logo GSG
The Geneva School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous issue - Numéro précédent
Image
Next issue - Prochain numéro
Hors-série | Cybersécurité, juillet 2015
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return to contents - Retour au sommaire
Séparateur
Transformation digitale et cybersécurité dans le monde de la banque et de l’entreprise
Jean-Paul Mazoyer
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
Résumé
   
À l'âge numérique, les mondes de la banque et de l'entreprise sont exposés à de nouveaux types de fraude, dont nombre restent impunis. Simultanément, dans le contexte d'une “transformation digitale” qui agite le secteur tertiaire, établissements financiers et entreprises montrent un vif intérêt pour des innovations technologiques promettant nouveaux services et solution clefs en main, mais qui ne sont pas sans soulever de nouveaux problèmes. S'agissant de l'offre de services et de la conception de produits, la solution passe par une “hygiène 2.0”, une analyse de risque associant métiers et fonctions support, et une observation en temps réel des usages. De nouvelles ressources technologiques et de nouvelles compétences sont requises pour mieux détecter les activités atypiques. La dépendance à l'égard d'Internet crée des vulnérabilités, dont certaines (attaques d'infrastructures vitales) sont sans remède faute de solution de rechange, mais d'autres (raccordements aux réseaux, liens avec des entreprises partenaires) peuvent être évitées - à grand prix (ce qui peut parfois être source de sérieuses difficultés budgétaires). Les problématiques de la sécurité de l'information et du plan de continuité des activités se rejoignent. En matière de compétences à acquérir, une nouvelle culture de méfiance et de transversalité (remède aux traitements “en silo” des questions soulevées) doit être favorisée. La prise en compte de la dimension sécuritaire sur tous les axes, une gestion anticipée des crises, et de moindres réticences devant la cryptographie figurent en bonne place dans l'arsenal. Enfin, il convient de s'interroger quant à de nouveaux modes de contrôle. Sur tous ces aspects, l'État à un rôle (de stimulation, d'homogénéisation, de supervision) à jouer, selon des modalités à réinventer.

Abstract
  
In the digital age, the banking and business worlds are exposed to new fraudulent schemes, some of which enjoy near-total impunity. Simultaneouly, in the context of a service sector abuzz with the concept of “digital transformation”, banks and firms evince keen interest in technological innovations offering new services and turnkey solutions, yet raising new security problems. As regards supply of services and product design, remedies include a “hygiene 2.0” philosophy, risk analysis processes associating specialized trades and support functions, as well as real-time monitoring of information systems uses. New technological resources and skills are needed in order to better detect atypical activities. Dependence upon Internet creates vulnerabilities, some of which (attacks on vital infrastructure) must be suffered for want of an alternative, while others (when it comes to network connections and ties to partner organizations) can be guarded against - at great cost (sometimes a source of serious budget difficulties). Information systems security concerns and business continuity requirements thus converge. Where skills are concerned, a new cross-over culture (making it possible to bring together security policies that have hitherto been handled separately) and a mind-set of systematic suspicion need to be bred. Emphasis on all-round security, anticipatory crisis management, and less reluctance to resort to cryptographic defences are of the essence. Finally, a debate is called for on revised inspection/ oversight/ control modes. In all of this, the State has a (stimulation, homogenization, supervision) role to play, in a manner to be determined.

Mots-clés : Informatique ; sécurité ; banque ; entreprise ; transformation digitale ; offre de services ; conception de produit ; technologie ; compétences ; contrôle ; culture ; État.

Keywords : Information systems ; security ; banking ; business ; digital transformation ; supply of services ; product design ; technology ; skills ; control; culture ; State.

Citation
  
Mazoyer, Jean-Paul, “Transformation digitale et cybersécurité dans le monde de la banque et de l'entreprise”, Res Militaris, revue de sciences sociales en ligne, hors-série “Cybersécurité”,  juillet 2015.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Jean-Paul Mazoyer, diplômé de l’EM Lyon (1987) et ancien auditeur de l’IHEDN, est Directeur informatique et industriel Groupe, membre du Comité exécutif de Crédit Agricole S.A.

Jean-Paul Mazoyer, a former graduate of the Lyons Business School (1987) and fellow of the Institute for Advanced Defence Studies (IHEDN, Paris), is Group Chief Information and Industrialization Officer, member of the Executive Committee of Credit Agricole S.A.
Séparateur
Image
RES MILITARIS