Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Logo GSG
The Geneva School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous issue - Numéro précédent
Image
Next issue - Prochain numéro
ERGOMAS Issue n°1 |Women in the Military, Part One, September 2015
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return to contents - Retour au sommaire
Séparateur
Gender Policies in the Armed Forces of Latin America's Southern Cone
Sabrina Frederic & Sabrina Calandron
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
 
Abstract
  
In Latin America's Southern Cone, particularly in Argentina, the socio-professional integration of women into the Armed Forces was narrowly geared to a specific scenario : human rights enlargement. Its general inspiration derives from post-dictatorial processes experienced throughout the region. The purpose of this article is to compare the integration of military women in Argentina, Brazil, and Chile. It analyzes the main legislative and regulatory modifications adopted in that regard during the last decade and a half. Its authors show that gender policies within the armed forces were developed in pace with the democratization in each national State. This resulted in significant disparities between the three countries. Such dissimilarities have not been countered by regional and international organizations such as UNASUR (Union of South American Nations, notably through its parent South American Defense Council) and the United Nations (though UN Resolution 1325 certainly played a stimulating role, and its respective influence on each country gives rise to a specific discussion). The study ends with a section providing basic statistical information on the relative increase in the number and share of servicewomen, their distribution by service, corps, and specialties, as well as the standards on which those policies were based in each nation.

Résumé
  
Dans les pays du Cône Sud de l'Amérique latine, tout particulièrement en Argentine, l'intégration socioprofessionnelle des femmes au sein des armées a été conçue pour répondre à un scénario spécifique : l'élargissement des droits humains. L'inspiration générale qui y a présidé dérive des processus de démocratisation mis en place au cours de la période qui a suivi les dictatures militaires dans la région. Le présent article compare les modalités d'intégration des femmes militaires en Argentine, au Brésil et au Chili. Il analyse les modifications législatives et réglementaires adoptées à cet égard au cours de la dernière décennie et demie. Ses auteures montrent que les politiques d'intégration féminine au sein des institutions militaires ont suivi le rythme des efforts de démocratisation dans chaque état national. En ont résulté des disparités significatives entre les trois pays. Ces disparités n'ont guère été corrigées par l'influence d'organisations régionales (l'Union des Nations Sud-Américaines, notamment au travers de son Conseil Sud-Américain de Défense) et internationales (les Nations Unies, dont la Résolution 1325 a toutefois joué un rôle de stimulation, qui donne lieu ici à une discussion spécifique). L'étude se conclut par une partie consacrée à une information statistique élémentaire sur l'augmentation relative du nombre et des proportions de femmes militaires, leur distribution par armée, corps et spécialisations, ainsi qu'aux principes qui ont sous-tendu les politiques d'intégration dans chaque pays.
 
Keywords : Armed forces ; Argentina ; Brazil ; Chile ; gender policies ; women's participation and roles ; post-dictatorial processes ; human rights ; peace support operations ; United Nations ; Resolution 1325 ; UNASUR ; female defence ministers ; basic statistical information.

Mots-clés : Armées ; Argentine ; Brésil ; Chili ; politiques d'intégration des femmes ; rôle des femmes militaires ; processus post-dictatoriaux ; droits humains ; opérations en faveur de la paix ; Nations Unies ; Résolution 1325 ; UNASUR ; femmes ministres de la défense ; information statistique élémentaire.
  
  

Citation
 
Frederic, Sabina & Sabrina Calandrón, “Gender Policies and Armed Forces in Latin America's Southern Cone”, Res Militaris, an online social science journal, Ergomas issue n°1, Women in the Military (Part One), September 2015.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Dr. Sabrina Frederic, associate professor of social anthropology at the National University of Quilmes, conducts research at the National Scientific and Technical Research Council of Argentina.

Sabrina Frederic est maître de conférences d’anthropologie sociale à l’Université nationale de Quilmes, et chercheure au Conseil national de la recherche scientifique et technique, Argentine.


Dr. Sabrina Calandron is assistant professor of social anthropology at the National University of La Plata, and postdoctoral fellow at the National Scientific and Technical Research Council of Argentina.

Sabrina Calandron est professeure assistante d’anthropologie sociale à l’Université nationale de La Plata, et chercheure post-doctorale au Conseil national de la recherche scientifique et technique, Argentine.
Séparateur
Image
RES MILITARIS