Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Logo GSG
The Geneva School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous issue - Numéro précédent
Image
Next issue - Prochain numéro
ERGOMAS Issue n°3 | After Afghanistan
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return to contents - Retour au sommaire
Séparateur
The Trade-Off between Force and Casualties in Democracies at War
Yonatan Freeman & Yagil Levy
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
Abstract
 
The United States, United Kingdom and Israel in recent times have been involved in military campaigns in Kosovo, Afghanistan, Iraq and Gaza. These operations have evidenced use of aggressive force to shift the mission risk from a nation's soldier to the enemy civilian, termed a force/ casualty trade-off (FCT). Our examination found a clear difference between the three militaries vis-à-vis the FCT. When it came to the US and Israel, we found that the FCT did work, while the UK's case showed otherwise. In the end, the trading of force for casualties was chosen by Western democracies only when risking soldiers was restricted, risking civilians or compromising security interests was likely, and risking enemy civilians was relatively legitimate. The declining legitimacy to sacrifice required a greater effort to achieving an increase in legitimacy for using force, which in the end helped reduce costs in soldier lives.

Résumé
 
Les États-Unis, le Royaume-Uni et Israël sont militairement intervenus dans la période récente au Kosovo, en Afghanistan, en Irak et à Gaza. Ces campagnes ont mis en évidence une utilisation appuyée de la force visant à transférer les risques de la mission des soldats d'un de ces pays vers les civils du camp adverse, modifiant ainsi l'équilibre entre recherche de l'efficacité militaire et souci de minimiser les pertes humaines (Force/ Casualty Trade-off : FCT). L'examen auquel se livre le présent article montre des différences claires à cet égard entre les trois armées nationales. Pour ce qui est des États-Unis et d'Israël, les auteurs affirment que le FCT s'est modifié, tandis que le cas britannique suggère l'inverse. Au bout du compte, le risque de pertes plus élevées n'a été assumé par les démocraties occidentales que lorsque les risques pour leurs troupes faisaient l'objet de fortes réticences, lorsqu'il était probable que les intérêts de sécurité ne seraient sauvegardés qu'en risquant des vies civiles, et que les risques infligés aux civils adverses étaient vus comme relativement légitimes. Le déclin du degré d'acceptation du sacrifice de vies humaines induit des efforts plus grands en vue de légitimer le recours à la force, ce qui aboutit pour finir à réduire les pertes militaires amies.


Keywords :
Force/Casualty Trade-off ; aggressiveness ; casualty sensitivity ; legitimacy ; revolution in military affairs ; United States ; United Kingdom ; Israel.

Mots-clés :
Compromis entre efficacité combattante et pertes humaines ; agressivité ; sensibilité aux pertes humaines ; légitimité ; révolution dans les affaires militaires ; États-Unis ; Royaume-Uni ; Israël.

Citation
  
Freeman, Yonatan & Yagil Levy, “The Trade-Off between Force and Casualties in Democracies at War : A Study of the American, British and Israeli Militaries”, Res Militaris, an online social science journal, ERGOMAS issue n°3, “After Afghanistan”, October 2016.

Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Yonatan Freeman is a PhD candidate in the Department of International Relations at the Hebrew University of Jerusalem, Israel.

Yonatan Freeman est doctorant au Département de Relations Internationales de l'Université Hébraïque de Jerusalem.

Dr. Yagil Levy is professor of political sociology and public policy at the Open University of Israel. His main research interests are in the theoretical and empirical aspects of civil-military relations. He has published seven books, three of them in English, and served as President of Ergomas (2013-2015).

Yagil Levy est professeur de sociologie politique et de politiques publiques à l'Université ouverte d'Israël. Ses principaux centres d'intéret résident dans les aspects théoriques et empiriques des rapports armée-État-société. Il est l'auteur de sept ouvrages, dont trois en anglais. Il a été Président d'ERGOMAS de 2013 à 2015.
Séparateur
Image
RES MILITARIS
Saut de ligne