Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Logo GSG
The Geneva School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous issue - Numéro précédent
Image
Next issue - Prochain numéro
Hors-série | France : opérations récentes, enjeux futurs, décembre 2016
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return to contents - Retour au sommaire
Séparateur
Retour sur une prospective de 2013 à propos du Mali
Gregor Mathias
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
Résumé
  
Est-il possible d'anticiper les résultats d'une opération militaire trois mois seulement après son déclenchement, alors qu'elle n'est pas achevée ? C'est à ce délicat exercice de prospective que s'est livré l'auteur en 2013 avec l'opération Serval au Mali. Trois ans plus tard, il fait une analyse critique de cette prospective et démontre qu'il est possible, à la lumière des tensions sociales traversant le Mali, des dysfonctionnements de l'État malien, de l'histoire récente du pays et de la stratégie des organisations djihadistes dans la région, de prédire ce que sera la situation sécuritaire. En revanche, il est plus difficile d'anticiper les réponses des organisations régionales et internationales, des pays voisins, ainsi que le changement de la stratégie militaire française pour contrecarrer les actions des djihadistes dans la zone sahélo-saharienne.

Abstract
  
Is it possible to anticipate the outcomes of a military operation only three months after its beginning, even though it has not yet been completed ? Such a delicate prospective exercise was what the author had attempted in March 2013 when he wrote about Operation Serval in Mali. Three years later, he returns to the issue with a critical analysis of his earlier prospective study, and demonstrates that it is possible to foresee the evolution of the security situation, in light of social tensions in Mali, its government's malfunctions, the country's recent history or the strategy of the region's jihadist organizations. It is however much more difficult to anticipate the responses of regional and international organizations, of neighbouring countries, and even of French military strategy in the face of jihadist actions in the Sahelo-Saharan zone.
 
Mots-clés : Prospective ; Mali ; Sahel ; opération Serval ; terrorisme ; guerre asymétrique.

Keywords : Prospective analysis ; Mali ; Sahel ; Operation Serval ; terrorism ; asymmetric warfare.  
  

Citation
 
Mathias, Gregor, “Pouvait-on anticiper les nouvelles menaces dans la bande sahélo-saharienne au moment du déclenchement de l'opération Serval ? : Retour sur une prospective parue en mars 2013”, Res Militaris, an online social science journal, hors-série “France : Opérations récentes, enjeux futurs”, décembre 2016.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Docteur en histoire et chercheur associé au Centre Roland Mousnier (Paris-IV Sorbonne), Gregor Mathias est l’auteur de plusieurs ouvrages récents : 2030 : Le monde que la CIA n’imagine pas (avec T. Flichy de la Neuville, Paris, B. Giovanangeli, 2014 ; trad. allemande : Neue Geopolitik und die Welt von morgen, Berlin, Vergangenheitsverlag, 2016) ; Les guerres africaines de François Hollande (La Tour d’Aigues, Éditions de L’aube, 2014) et La Guerre française contre le terrorisme islamiste. De l’opération Serval aux attentats de Paris et Bruxelles (Paris, B. Giovanangeli, 2015, rééd. 2016, qui a obtenu le prix Anteios-Axyntis 2016 du livre de géopolitique). Il va faire paraître, en janvier 2017, un ouvrage intitulé La France ciblée. Terrorisme et contre-terrorisme pendant la guerre d’Algérie (Paris, Éditions Vendémiaire).

Dr. Gregor Mathias, historian and research fellow of the Centre Roland Mousnier (Paris-IV Sorbonne), recently published several volumes : 2030 : Le monde que la CIA n’imagine pas (with T. Flichy de la Neuville, Paris, B. Giovanangeli, 2014 ; German translation : Neue Geopolitik und die Welt von morgen, Berlin, Vergangen-heitsverlag, 2016) ; Les guerres africaines de François Hollande (La Tour d’Aigues, Éditions de l’Aube, 2014) and La Guerre française contre le terrorisme islamiste. De l’opération Serval aux attentats de Paris et Bruxelles (Paris, B. Giovanangeli, 2015, 2nd ed. 2016, which won the 2016 Anteios-Axyntis Prize for the best book on geopolitics). He will publish shortly (January 2017) another volume under the title of La France ciblée. Terrorisme et contre-terrorisme pendant la guerre d’Algérie (Paris, Éditions Vendémiaire).
Séparateur
Image
RES MILITARIS