Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Geneva Foundation for Governance & Public Policy
Geneva Foundation for Governance and Public Policy
Logo GGSG
The Geneva Graduate School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous issue - Numéro précédent
Image
Next issue - Prochain numéro
Hors-série | France : opérations récentes, enjeux futurs, décembre 2016
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return to contents - Retour au sommaire
Séparateur
Une analyse géopolitique du conflit malien
Myriam Arfaoui
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
Résumé
   
Le conflit malien de 2012 est une détonation, la résultante de diverses variables d'insécurité du temps long momentanément combinées et proactives. Il n'est pas directement construit par les intérêts qui le composent mais se loge ab extra là où l'État semble se déconstruire. Itération de la contestation, il se caractérise par un mode d'évolution négatif : un conflit d'opportunité, mobile, émergeant chaque fois qu'une faille lui confère un espace d'expansion. La “guerre contre le terrorisme” est devenue le principal cheval de bataille et d'intervention dans la région. L'analyse géopolitique de la complexité qui le structure fait ressortir deux variables fondamentales : la géographie et les identités. Disséqués, ces facteurs mettent l'invisible en lumière et livrent l'essence même du conflit : les enjeux de pouvoir sur les territoires.

Abstract

The 2012 conflict in Mali exploded as a result of a variety of long-term insecurity factors, which at that time combined and came to a head. It was not directly caused by the opposing interests of its actors, but imposed from outside in places where a weak, derelict State was in no position to resist. A repeat of earlier contestations marked by involutionary processes, it is an elusive fight emerging where and when opportunities arise and allow it to expand. The “war on terrorism” has turned into the main Trojan horse of outside intervention. Amidst the complexity which characterizes it, two basic variables stand out in the geopolitical analysis offered : geography and identity. Once dissected, these factors put the spotlight on the invisible, and point to the conflict's very essence : a high-stake territorial power game.


Mots-clés Mali ; conflit ; géopolitique ; crise ; Touarègue ; Azawad ; islamisme.

Keywords : Mali ; conflict ; geopolitics ; crisis; Tuareg ; Azawad ; islamism.

Citation
  
Arfaoui, Myriam, “Une analyse géopolitique du conflit malien”, Res Militaris, an online social science journal, hors-série “France : opérations récentes, enjeux futurs”, décembre 2016.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Myriam Arfaoui est diplômée du Master Relations Internationales et Politiques de Sécurité (RIPS) de l’Université Toulouse-I Capitole et du Master Relations Internationales et Diplomatie (RID) de l’Université Lyon-III Jean Moulin. Ses deux mémoires de recherche portent respectivement sur les conflits en Centrafrique et au Mali. Elle a récemment fait paraître un article de presse (in L’Obs-Le Plus, 26 juin 2015) sur les accords de paix maliens.

Myriam Arfaoui holds a Master’s degree in International Relations and Security Policies earned from the University of Toulouse-I, and another in International Relations and Diplomacy from Lyon-III University, on the basis of research theses on African conflicts, respectively in the Central African Republic and Mali. She recently authored a press article (in L’Obs-Le Plus, 26 June 2015) on peace agreements in the latter country.
Séparateur
Image
RES MILITARIS
Saut de ligne