Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
  • Hors-série | France : opérations récentes, enjeux futurs, décembre 2016
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Geneva Foundation for Governance & Public Policy
Geneva Foundation for Governance and Public Policy
Logo GGSG
The Geneva Graduate School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous issue - Numéro précédent
Image
Next issue - Prochain numéro
Hors-série | France : opérations récentes, enjeux futurs, décembre 2016
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return to contents - Retour au sommaire
Séparateur
Security Studies et pensée stratégique française
Olivier Zajec
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
Résumé
   
La situation internationale actuelle plaide pour une prise de recul quant aux conditions qui ont mené la France à une anticipation déficiente des soubresauts de son environnement géopolitique entre 2000 et 2015. Cet article suggère que, comme ailleurs en Occident, le processus s'explique en grande partie par des options de nature idéologique et conceptuelle en matière de doctrine stratégique. Le remplacement des “études stratégiques” par les “études de sécurité” - les Security Studies - a pu contribuer à voiler aux Occidentaux la réalité des réflexes, des sentiments et des logiques fondés sur la souveraineté qui motivent leurs partenaires et leurs adversaires. Dans ce contexte, ce qu'on appelle l'“approche globale” semble devoir échouer à modeler un but stratégique car en stratégie, il n'existe pas de mécanisme compensatoire à l'absence de sens politique de l'action.

Abstract
  
The current international scene invites a critical perspective on why France failed to anticipate the upheavals that affected its geopolitical environment between 2000 and 2015. This article suggests that, in France as elsewhere in the West, the process involved can largely be explained by specific ideological and conceptual options in matters of strategic doctrine. Substituting “Security” for “Strategic” studies, in particular, may well have served to obscure the reality of the reflexes, sentiments and logics premised on sovereignty which still motivate non-Western partners and adversaries. In this context, the so-called “comprehensive approach” seems bound to fail when it comes to shaping a clear and sound strategic goal, since in military strategy no offsetting mechanism can ever compensate for the absence of a meaningful political objective.

Mots-clés France ; sécurité globale ; approche globale ; études stratégiques ; études de sécurité ; souveraineté ; guerre ; opérations extérieures.

Keywords : France ; global security ; comprehensive approach ; strategic studies ; security studies ; sovereignty ; war ;  overseas deployments.

Citation
  
Zajec, Olivier, “Security studies et pensée stratégique française : de l'approche globale à l'aveuglement contextuel”, Res Militaris, an online social science journal, hors-série “France : opérations récentes, enjeux futurs”, décembre 2016.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Saint-cyrien, diplômé de Science-Po Paris, agrégé et docteur en histoire, Olivier Zajec est maître de conférences en science politique à l’Université Jean Moulin (Lyon-III), chercheur au CLESID (Centre Lyonnais d’Études de Sécurité Internationale et Défense – EA 4586) et à l’Institut de Stratégie Comparée (ISC, Paris, dont il dirige la revue Stratégique). Directeur du Cours de géopolitique à l’École de Guerre depuis 2011, il a reçu en 2016 le Prix Albert Thibaudet pour le livre tiré de sa thèse, Nicholas John Spykman, l’invention de la géopolitique américaine (Paris, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, 2016). Ses recherches actuelles portent sur la théorie réaliste des relations internationales, la politique de défense transatlantique et la théorie de la guerre.

Dr. Olivier Zajec, a graduate of Saint-Cyr, Sciences Po Paris and the Sorbonne, is Associate professor of political science at the University of Lyon-III, as well as research fellow at both the Centre Lyonnais d’Études de Sécurité Internationale et Défense (CLESID) and the Institut de Stratégie Comparée (ISC, Paris, where he serves as chief editor of Stratégique). Dr. Zajec also teaches geopolitics at the French War College (2011-present). He won the 2016 Albert Thibaudet Prize for a book drawn from his doctoral thesis : Nicholas John Spykman, l’invention de la géopolitique américaine (Paris, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, 2016). His current research interests bear on the realist theory of international relations, transatlantic defence policies and the theory of war.
Séparateur
Image
RES MILITARIS
Saut de ligne