Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
  • ERGOMAS Issue n°4 | Recruitment & Retention, Part 1
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Geneva Foundation for Governance & Public Policy
Geneva Foundation for Governance and Public Policy
Logo GGSG
The Geneva Graduate School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous issue - Numéro précédent
Image
Next issue - Prochain numéro
ERGOMAS Issue n°4 | Recruitment & Retention, Part 1
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return to contents - Retour au sommaire
Séparateur
Minority Participation in the US All-Volunteer Force
James Griffith
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
Abstract
 
Minorities and immigrants in particular have become increasingly a topic of debate in current US domestic politics. The present article examines their participation in the US armed services. Blacks and immigrants have served in the military throughout American history, from compulsory service dating back to the American Civil War to the contemporary (post-1973) All-Volunteer Force (AVF). While minorities have been used at all times to secure adequate force levels, conditions for inclusion were long tied to broad, largely negative, societal attitudes resulting in limited roles in military service. The AVF introduced concerns of whether adequately qualified personnel could be obtained and, at the same time, whether those who join are representative of the US population. Often negative attitudes of the society and majority service members have had implications for recruitment, retention, and combat readiness. For example, both minority youth propensity to enlist and the numbers who actually join have declined. Equally important were attitudes of minorities towards military service and their identification with inequalities experienced by minorities in the general population. From time to time, minorities and immigrants were viewed as threats to national security, particularly during periods when their in-group identification (as military service members) was less in evidence than their out-group identification (as members of racial/ ethnic populations). The article concludes by offering social identity theory as a means to examine trends in and perceptions of minority and immigrant participation in the US military.

Résumé
 
Les minorités et en particulier les immigrés sont devenus objets croissants de débat sur la scène politique intérieure américaine. Le présent article s'intéresse à leurs place et rôle dans les armées des États-Unis. Noirs et immigrés ont porté les armes tout au long de l'histoire du pays, depuis la guerre de Sécession et ses conscrits jusqu'à l'armée entièrement professionnelle d'aujourd'hui. Si les minorités ont permis à toutes les époques d'atteindre les objectifs de recrutement militaire, leurs conditions d'emploi, influencées par les attitudes dominantes - largement hostiles - de la société civile, ont longtemps été soumises à des restrictions. À partir de 1973, le recours aux seuls engagés volontaires s'est accompagné, au-delà de celui maintenir les effectifs à des niveaux adéquats en qualité comme en quantité, du souci de leur représentativité au regard de la population américaine. Les attitudes souvent négatives de la société et des militaires des groupes centraux ont retenti sur le recrutement, la fidélisation et la préparation opérationnelle des forces. Ainsi, la propension à s'engager des jeunes issus des minorités et le nombre de ceux qui sautent le pas ont décliné. Leurs attitudes propres envers le service sous les armes et leur identification au sort défavorisé des minorités dans la population d'ensemble jouent un rôle tout aussi important. À certaines périodes, minorités et immigrés sous l'uniforme ont été vus comme une menace pour la sécurité nationale : ce fut le cas lorsque l'identification à leur groupe racial ou ethnique d'origine l'emportait sur leur identification à l'armée. L'article évoque pour finir la théorie de l'identité sociale et son utilité dans l'analyse des tendances et des perceptions qui affectent leur présence et leur rôle au sein des armées américaines.
 
Keywords : United States ; All-Volunteer Force ; minorities ; immigrants ; military service ; participation in the military.

Mots-clés : états-Unis ; armée professionnelle ; minorités ; immigrés ; service sous les armes; recrutement et composition des armées.

Citation
 
Griffith, James, “Minority Participation in the US All-Volunteer Force : Implications for the Civilian-Military Gap and Military Effectiveness”, Res Militaris, an online social science journal, ERGOMAS issue n°4, “Recruitment & Retention, Part 1”, July 2017.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Col. (Ret.) James Griffith, Ph.D, is a Research Psychologist, US Army Medical Service Corps, as well as Faculty and Research Fellow, National Center for Veterans Studies, University of Utah, Salt Lake City, Utah.

Le Colonel (er) James Griffith, docteur en psychologie, est chercheur au sein du Service de santé de l’armée de Terre américaine, et enseignant-chercheur associé au National Center for Veterans Studies de l’Université d’Utah, Salt Lake City.
Séparateur
Image
RES MILITARIS
Saut de ligne