Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
  • Hors-série | 'Gendarmerie', novembre 2019
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Saut de ligne

 

Saut de ligne
Image
Image
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur
Image
Séparateur
Image
Image
Logo GSG
The Geneva School of Governance
Image
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Image
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous issue - Numéro précédent
Image
Next issue - Prochain numéro
Hors-série | Gendarmerie
novembre 2019
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return to contents - Retour au sommaire
Séparateur
Postface
Richard Lizurey
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
Résumé
   
L'angle choisi dans ce numéro, consistant à mettre en avant quatre “marqueurs” fondamentaux de l'identité de la gendarmerie nationale (militarité, territorialité, légalité, adaptabilité), a montré sa pertinence et son utilité pour décrire le travail de la gendarmerie d'aujourd'hui. Il permet également d'évoquer les clés de compréhension indispensables à la gendarmerie de demain. Les grands impératifs semblant devoir dessiner l'avenir de l'institution (placer la brigade territoriale au centre de l'organisation, mobiliser l'ensemble des technicités de la gendarmerie et tirer des avantages sélectifs du progrès scientifique pour contribuer au service quotidien de la population ; former - du gendarme à l'officier général - des femmes et des hommes capables d'évoluer et de s'adapter tout au long de leur carrière ; assurer un basculement permanent entre sécurité du quotidien et gestion de crise) répondent précisément à ces marqueurs d'identité. Mais aux quatre marqueurs énoncés, il semble nécessaire d'en ajouter un cinquième : humanité. La gendarmerie est une force humaine qui repose avant tout sur l'engagement de ses 130 000 personnels d'active et de réserve. Le contact avec la population est son ADN et sa priorité. Elle considère qu'au 21e siècle son service doit reposer toujours, d'abord, sur une capacité humaine à répondre à un besoin. La population est le point d'ancrage de la gendarmerie. Le service de la population est sa première définition.

Abstract
  
This special issue's chosen angle emphasizes four basic markers of the Gendarmerie's identity - militariness, strong territorial ties, rule of law, adaptability. While these prove both relevant and useful when it comes to describing its action today, they also provide keys to a better understanding of its future requirements. Indeed, the major imperatives which seem certain to shape the institution's future - place territorial units (“brigades”) at the centre of the organization ; mobilize all of the facets of its know-how and take selective advantage of new scientific advances to better meet the needs of local communities or the general public ; train men and women, from gendarmes on the ground all the way up to general officers, capable of adjusting to new circumstances all through their careers ; make sure that they can at all times smoothly move from routine security tasks to crisis management - are in perfect tune with these institutional identity markers. But to such an enumeration, a fifth ingredient must be added : humanity. The Gendarmerie is a human force, which relies on the commitment of its 130,000 active-duty and reserve personnel. Fruitful contact with the population is its main priority, and part and parcel of its genetic code. It holds that its endeavours in the 21st century should first and foremost be premised upon its human capacity to answer a need. The Gendarmerie is firmly anchored in the population, and action in aid of the public is its primary definition.

Mots-clés : gendarmerie ; impératifs ; militarité ; territorialité ; légalité ; adaptabilité ; dimension humaine ; service de la population ; technologie.

Keywords : French gendarmerie ; imperatives ; militariness ; territoriality ; legality ; human dimension ; aid to the public ; role of technology.

Citation
  
Lizurey, Richard (général), “Postface”, Res Militaris, revue en ligne de sciences sociales, hors-série “Gendarmerie”, novembre 2019.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Le général d’armée Richard Lizurey a été Directeur général de la gendarmerie nationale de juillet 2016 à octobre 2019.

Gen. Richard Lizurey was Director General of the French Gendarmerie between July 2016 and October 2019.
Séparateur
Image
RES MILITARIS
Image
Saut de ligne
              © Association Res Militaris
Image
Saut de ligne