Res Militaris

ISSN : 2265-6294

Le raisonnement stratégique et la guerre

Jean Baechler

Description

 Résumé

Le raisonnement stratégique est la mise en œuvre du langage stratégique, dans lequel le règne humain est écrit. Il consiste à se poser les problèmes qui se posent et à leur trouver les solutions qui s’imposent, au risque d’errer et d’échouer. Il balance entre le rationnel et l’irrationnel, avec des probabilités variables en fonction des contraintes subies et des compétences développées. Le binôme problème/ solution est naturellement distribué en agir, qui vise une fin bonne par des moyens congruents ; en connaître, qui apporte des réponses aux questions soulevées ; et en faire, qui vise l’utile en combinant des matières et des formes. La guerre, de son côté, est un conflit violent entre polities. Elle est portée par deux acteurs, le politique en charge de gérer les relations interpolitiques, et le soldat qui doit gérer le conflit violent. Tous deux ont pour devoir d’état d’appliquer rationnellement le raisonnement stratégique, l’un pour parvenir à la paix et l’autre pour remporter la victoire, en conjoignant l’agir, le connaître et le faire. En recourant aux points de vue convergents de la philosophie, de la sociologie et de l’histoire, cette problématique permet de repérer et d’expliquer les raisonnements stratégiques, pertinents ou calamiteux, effectivement mis en œuvre par ces deux classes d’acteurs.


Abstract

Strategic reasoning implements strategic language, one in which the human reign is written. It consists in formulating the problems at hand and finding appropriate solutions to them, at the risk of error or failure. It balances between rational and irrational considerations, depending on the probabilities affecting the respective influence of imposed constraints and developed skills. The problem/ solution nexus naturally branches off into action, aiming to achieve a desirable end through congruent means, knowledge, bringing answers to the questions raised, and production, focusing on usefulness in combining materials and forms. War, for its part, is a violent conflict between polities. Its main actors are political rulers, whose role is to manage inter-political relations, and soldiers, in charge of managing violence. Both groups are expected to discharge the duty that is central to their roles by rationally applying strategic reasoning through a combination of action, knowledge and production, in order to achieve peace for the former, victory for the latter. Based on the convergent standpoints of philosophy, sociology and history, such a perspective makes it possible to identify and explicate the actual lines of strategic reasoning, whether relevant or calamitous, implemented by those two classes of actors.

 

Mots-clés : Stratégie ; guerre ; politie ; transpolitie ; violence ; paix ; victoire ; philosophie ; sociologie ; histoire ; empire ; système oligopolaire ; agir ; connaître; faire.

Keywords : Strategy ; war ; polity ; transpolity ; violence ; peace ; victory ; philosophy ; sociology ; history ; empire ; oligipolar system; action; knowledge; production.

 

Citation

Baechler, Jean, “Le raisonnement stratégique et la guerre”, Res Militaris, an online social science journal, vol.2, n°3, Summer/ Été 2012.

Author(s) – Auteur(s)

Jean Baechler, de l’Institut (Académie des sciences morales et politiques), est professeur émérite de sociologie à l’Université de Paris-IV Sorbonne.

Dr. Jean Baechler, a member of the Académie des sciences morales et politiques, is emeritus professor of sociology at the Sorbonne.
Previous Post Next Post