Res Militaris

ISSN : 2265-6294

Officiers : pourquoi pas eux ? Oser la diversité jusqu’au sommet des armées françaises

Frédéric Jonnet

Description

Résumé  

Le recrutement est pour les militaires un souci permanent. La professionnalisation les a conduits à l’orienter vers des viviers nouveaux, notamment les banlieues, faisant ainsi fortement évoluer le profil des engagés. Toutefois, l’effort, pour le moment, se porte surtout au niveau des soldats du rang, où le besoin de renouvellement est fort et constant. Qu’en est-il au-dessus ? De fait, la composition sociale des armées semble encore éloignée d’une vraie représentativité de la société, alors que celle-ci continue de leur assigner un rôle de deuxième chance. Convaincu de la nécessité (et de l’urgence) morale, opérationnelle, politique et symbolique d’une ouverture sociale du recrutement des officiers, l’auteur s’interroge sur les moyens d’élaborer et pérenniser une politique d’équité novatrice et globale, ciblant des jeunes à potentiel de milieu défavorisé quels qu’en soient l’habitat ou l’origine, pour une intégration sur le long terme et à tous les niveaux de la hiérarchie militaire, sans renoncer au principe méritocratique, gage de la qualité du recrutement.

Abstract
  
 
Recruitment is an area of permanent concern for the military. The shift to an all-volunteer force led it to target hitherto untapped pools of prospective candidates, notably from deprived neighbourhoods, thus powerfully affecting the profile of the military community. Yet such efforts have been mainly concentrated to date on the rank and file, where regeneration needs are both continuous and strong. But what about officer recruitment ? Indeed, while society still assigns the armed services the role of second chance providers, their social composition seems far from even remotely representative. Convinced that broadening access to the regular officer corps is both necessary and urgent for a variety of moral, operational, political and symbolic reasons, the author probes the ways and means of wide-ranging equal opportunity policies to be initiated and sustained with a view to deliberately targeting high potential individuals from underprivileged backgrounds, irrespective of their origin or place of residence. Such policies should aim to improve long-term integration of visible minorities into the military’s entire hierarchical ladder – though without renouncing the meritocratic principles that ensure high quality recruitment.

Mots-clés : Armées françaises ; diversification du recrutement officier ; égalité des chances ; ouverture et promotion sociales ; jeunes des minorités et de milieu défavorisé ; politique publique.

Keywords : France ; armed services ; officer recruitment ; diversity ; equal opportunity ; representativeness ; social advancement of minorities and underprivileged youths ; public policy.

Citation
  
Jonnet, Frédéric, “Officiers : pourquoi pas eux ? Oser la diversité jusqu’au sommet des armées françaises”, Res Militaris, an online social science journal, vol.4, n°2, Summer-Autumn/ Été-Automne 2014.

Author(s) – Auteur(s)

Frédéric Jonnet, normalien, agrégé des lettres, docteur en science politique de l’Université de Toulouse-I, et auditeur de l’Institut des Hautes études de Défense nationale (IHEDN), est proviseur de lycée en banlieue parisienne. Depuis 2008, il est détaché au ministère de la Défense en tant que chargé de mission pour l’Égalité des chances. Il est l’auteur de deux livres publiés chez L’Harmattan : Officiers : oser la diversité – Pour une recomposition sociale des armées françaises (2013) et Défense, 2007-2012 : un plan pour l’égalité des chances (2014).

Dr. Frédéric Jonnet, a graduate of the École Normale Supérieure and agrégé des lettres, earned his PhD in political science from the University of Toulouse-I. He was until 2008 principal of a senior high school in the Paris suburbs. He was then seconded to the Defence Ministry’s Equal Opportunity Office as special adviser and project manager, and selected to attend a yearly programme at the Institute for Advanced Defence Studies (IHEDN). He recently authored two books published by L’Harmattan : Officiers : oser la diversité – Pour une recomposition sociale des armées françaises (2013) et Défense, 2007-2012 : un plan pour l’égalité des chances (2014).


 
 
 
Previous Post Next Post