Res Militaris

ISSN : 2265-6294

Sense-Making and Decision-Making in a Joint Military Context : The Role of Translating, Verifying and Prioritizing Information

Sigmund Valaker & Tone Danielsen

Description

Abstract
   
This article, based on fieldwork during a military exercise in Norway, analyzes how new technology is used in joint operations by military personnel and how it is connected to sense-making and decision-taking. The authors’ ethnography suggests that knowledge of multiple terminologies and procedures provides a frame of reference that facilitates such processes. Knowledge of different areas of expertise is used as a resource in three important communication strategies : translation (sharing information with members of other military services using the “tribal language” of the receiving unit) ; verification (assuring the correctness of that technical information); and prioritizing (in a situation in which new technology generated information overload). The findings go beyond the traditional sense-making perspective in that they point to the importance of diverse methods and skills as a resource in sense-making and decision-taking. Practically, the authors suggest that cross-training in different services’ procedures and language can be important also at lower tactical levels to facilitate joint collaboration related to the use of new technology.

Résumé 
 
Cet article analyse la manière dont les nouvelles technologies sont utilisées au cours d’opérations interarmées et dont elles sont liées à la production de sens et aux prises de décision. Fondée sur une étude de terrain en Norvège durant un exercice de ce type, l’ethnographie mise en œuvre par les auteur(e)s suggère que la connaissance de multiples technologies et des procédures qui les accompagnent fournit un cadre de référence à ces processus. Une telle maîtrise de différents domaines d’expertise sert de ressource à trois importantes stratégies de communication : la traduction (partage d’informations avec des militaires d’autres armées au moyen de la “langue tribale“ en usage dans le groupe-cible) ; la vérification (celle de l’exactitude de l’information technique) ; et l’adoption d’un ordre de priorités (dans un contexte où les nouveautés technologiques engendrent un trop-plein d’informations). Les résultats exposés vont au-delà de la perspective traditionnelle qui est celle de la production de sens en ce qu’ils attirent l’attention sur l’importance de la multiplicité des références comme ressource pour la production du sens et la prise de décisions. D’un point de vue pratique, l’article suggère qu’une formation aux procédures et langages d’autres armées que la sienne propre peut être un atout au niveau tactique en vue de faciliter la collaboration interarmées en matière de recours à de nouvelles technologies.

Keywords : Armed forces ; technology ; sense-making ; decision-making ; joint military exercise ; Norway ; training ; ethnography ; multiple references.

Mots-clés Armées ; technologie ; production du sens ; prise de décision ; exercice interarmées ; Norvège ; formation ; ethnographie ; références multiples.

Citation
  
Valaker, Sigmund & Tone Danielsen, “Sense- and Decision-Making in a Joint Military Context : The Role of Translating, Verifying and Prioritizing Information”, Res Militaris, an online social science journal, vol.8, n°2, Summer-Autumn/ Été-Automne 2018.

Author(s) – Auteur(s)

Drs. Sigmund Valaker and Tone Danielsen are researchers at the Norwegian Defence Research Establishment (FFI), Kjeller, Norway.

Sigmund Valaker et Tone Danielsen sont chercheurs à l’Institut de recherche de la Défense (FFI), Kjeller, Norvège.
Previous Post Next Post