Educating Military Leaders : The US and South Korea in Comparative Perspective

David R. Segal & Insoo Kim

Description

Abstract
 
This article examines how leadership education at South Korea’s Military Academy (KMA), modelled after West Point, has converged or diverged at different periods from the way leadership is dealt with at US service academies. By analyzing textbooks, the authors show how leadership theories dominant in the American academies were accepted or rejected in Korea. Because the American military could exert a significant influence on the technical and organizational growth of the South Korean military from its founding in the late 1940s, South Korean military culture is to some extent isomorphic to US military culture. Having no capacity to develop its own insights and principles of leadership instruction, KMA followed the US model in the 1950s. However, South Korea’s strong collectivist culture penetrated into military organization to hinder the growth of individualism, which is the mainstream of American culture. While the individualism of American culture and labour market dynamics made the US military more inclined towards transformational leadership in the 1970s, KMA leadership education, giving priority to charismatic leadership instead, began to diverge from the US legacy. For a few decades, South Korea developed its own model of military leadership. However, in both nations recent changes affecting society, military institutions and the characteristics of dominant missions could well portend renewed convergence.

Résumé
 
Le présent article examine l’évolution, convergente ou divergente selon le moment, de la manière dont la formation à l’exercice de l’autorité est traitée dans les écoles américaines de formation initiale des officiers et à l’Académie Militaire de Corée du Sud, d’abord calquée sur West Point. Analysant les manuels d’instruction, les auteurs mesurent l’influence changeante des théories dominantes au sein des académies militaires américaines en Corée. Parce que les armées des États-Unis ont fortement influé sur le développement technique et organisationnel de l’armée sud-coréenne lors de sa mise sur pied à la fin des années 1940, la culture militaire qui prévaut dans les deux pays est pour une large part isomorphe. Sans moyens propres de mettre au point sa propre philosophie en matière d’exercice de l’autorité, l’Académie militaire de Corée s’est alignée sur le modèle américain dans les années 1950. Toutefois, la forte dimension collective de la culture coréenne a pénétré l’organisation militaire, et fait obstacle au développement de l’individualisme, trait central de la culture américaine. Si l’individualisme culturel et les dynamiques du marché de l’emploi aux États-Unis ont fait de leurs armées un terrain propice pour l’avènement d’un style de commandement transformationnel” dans la décennie 1970, la formation au commandement dispensée à l’Académie Militaire coréenne, en mettant l’accent au contraire sur l’autorité charismatique, a commencé à diverger de son héritage américain. Par la suite, plusieurs décennies durant, la Corée du sud a défini son propre modèle en la matière. On peut cependant penser que les changements qui ont récemment affecté la société, les armées et le type dominant de missions dans les deux pays augurent un retour à la convergence.
 
Keywords : Service academies ; leadership education ; United States ; South Korea.

Mots-clés : Académies militaires ; formation à l’exercice de l’autorité ; États-Unis ; Corée du Sud.

Citation
 
Segal, David R. & Insoo Kim, “Educating Military Leaders : The US and South Korea in Comparative Perspective”, Res Militaris, an online social science journal, vol.4, n°2, Summer-Autumn/ Été-Automne 2014.

Author(s) – Auteur(s)

Dr. David R. Segal, a former President of the Inter-University Seminar on Armed Forces and Society as well as special adviser to the US Army Chief of Staff, is professor of sociology at the University of Maryland.

David R. Segal, ancien Président du Séminaire Inter-Universitaire “Forces Armées et Société” et conseiller spécial du Chef d’état-major de l’US Army, est professeur de sociologie à l’Université du Maryland.

Dr. Insoo Kim teaches political science at the Korean Military Academy.

Insoo Kim enseigne la science politique à l’Académie Militaire de Corée du Sud.
Previous Post Next Post