Time for Critical Military Sociology

Yagil Levy

Description

Abstract
 
Military participation – the proportion of society’s members who are mobilized in the military – has been steadily declining since the 1960s. In the face of the declining public interest in military affairs that has ensued, the community of military sociologists and civil-military relations scholars is called on to be more engaged in policy issues by increasing its critical tone : mainly by identifying the impacts of military policies on power relations. There are at least three areas ripe for the attention of the community of scholars : manpower policies, civilian control, and diversity management. These are areas where the community’s role is to initiate debates that can somehow help activate the collective will in military affairs, and address the new deficits in the ability of the community of citizens in many industrialized democracies to monitor the manner by which the State manages organized violence.

Résumé
 
La proportion des citoyens mobilisés dans les armées n’a cessé de diminuer depuis la décennie 1960. Face au déclin qui en résulte de l’intérêt du public pour les affaires militaires, les spécialistes de sociologie militaire et de rapports armée-État-société sont appelés à s’engager plus activement dans la critique des politiques publiques : essentiellement en analysant l’impact des politiques militaires sur les rapports de pouvoir. Trois domaines au moins méritent l’attention de la communauté des chercheurs : les politiques du personnel militaire, le contrôle civil des armées, et la gestion de leur diversité ethnique et sociale. Ces domaines sont de ceux où la recherche académique peut utilement instaurer des débats de nature à faire prévaloir d’une manière ou d’une autre la volonté populaire en matière de défense, et répondre ainsi au défi que pose, dans bien des démocraties industrialisées, la capacité affaiblie de la communauté des citoyens à soumettre à son contrôle l’État et le recours aux armes.
 
Keywords : Military participation ; public interest ; armed services ; military policy ; civil-military relations ; critical sociology ; manpower ; democratic control, diversity management.

Mots-clés : Participation militaire ; intérêt du public; armées ; politique militaire ; rapports armée-État-société ; sociologie critique ; personnel ; contrôle démocratique ; gestion de la diversité.

Citation
 
Levy, Yagil, “Time for Critical Sociology”, Res Militaris, an online social science journal, vol.5, n°2, Summer-Autumn/ Été-Automne 2015.

Author(s) – Auteur(s)

Dr. Yagil Levy is professor of political science and public policy at the Open University of Israel. His main research interests are in the theoretical and empirical aspects of civil-military relations. He has published seven books, three of them in English, and served as President of ERGOMAS (2013-2015).

Yagil Levy est professeur de science politique et de politiques publiques à l’Université ouverte d’Israël. Ses principaux centres d’intéret résident dans les aspects théoriques et empiriques des rapports armée-État-société. Il est l’auteur de sept ouvrages, dont trois en anglais. Il a été Président d’ERGOMAS de 2013 à 2015.

Previous Post Next Post