Israel’s Strategic Border Challenge – The Growth of the Tunnel Threat under the Cover of Rockets

Eran Ortal

Description

Abstract
   
Israel came up with a technical, rather than a holistic strategic solution to the threat of cross-border tunnels – the construction of a sophisticated border obstacle on its border with Gaza. Close examination reveals that the accelerated development of tunnelling from 2012-2014 benefited from Israel’s policy, which during those years refrained from initiated offensive operations inside the Gaza Strip. The reason for this restraint that granted Hamas the “freedom to dig” was the threat of its rockets. Despite the Iron Dome anti-missile and anti-rocket defence system, Hamas’ high-trajectory array remains effective because it can disrupt daily lives on the home front, even if intercepted. The tunnels have taken a significant toll on the morale of the Israeli civilian population surrounding the Gaza Strip. The conclusion of this article is that as long as Hamas enjoys immunity to rearm itself and dig tunnels in the Gaza Strip, it will be able to learn the new Israeli border obstacle and eventually find ways to overcome it. The key was, and remains, dealing with the rocket threat.

Résumé  
 
La solution adoptée par Israël pour contrer la menace des tunnels creusés sous la frontière avec Gaza a été technique plus que stratégique. L’examen attentif révèle que le développement accéléré de ces tunnels à compter de 2012-2014 a bénéficié de la politique israélienne, qui au cours de cette période s’est refusée à lancer des opérations offensives à l’intérieur de la Bande de Gaza. La raison d’une telle modération, qui équivaut pour le Hamas à un “permis de creuser”, résidait dans la menace que représentent ses fusées. Malgré l’existence du système anti-missiles et anti-fusées “Dôme de Fer”, l’arsenal d’engins de trajectoire haute que possède le Hamas demeure efficace en ce qu’il peut perturber la vie quotidienne des Israéliens de l’arrière, même lorsque de tels engins sont interceptés. Les tunnels ont une influence significative sur le moral des populations israéliennes vivant à proximité de la Bande de Gaza. L’article conclut qu’aussi longtemps que le Hamas bénéficiera de la possibilité de se réarmer et de creuser des tunnels à Gaza, il sera en mesure d’apprendre à connaître les obstacles qu’Israël lui oppose à la frontière, et au bout du compte à les contourner. La seule solution qui vaille était, et demeure, l’élimination de la menace que font peser les fusées.

Keywords : IDF ; border challenge ; Gaza ; tunnelling ; rockets ; Iron Dome ; strategy.

Mots-clés : Armée israélienne ; défi aux frontières ; Gaza ; tunnels ; fusées ; Dôme de Fer ; stratégie.

Citation
  
Ortal, Eran, “Israel’s Strategic Border Challenge – The Growth of the Tunnel Threat under the Cover of Rockets”, Res Militaris, an online social science journal, ERGOMAS Issue n°6, March 2019.

Author(s) – Auteur(s)

Col. Eran Ortal is head of the think tank at the Dado Center for Interdisciplinary Military Studies, where he assists senior IDF leaders in designing strategy and force modernization programmes. He is also the founding editor of The Dado Center Journal (DCJ). He served as a field observation officer in Lebanon, Gaza and the West Bank, as well as in the IDF General Staff Operations and Planning Directorates. Col. Ortal holds an MA in Military Studies from Tel Aviv University, and graduated from Israel’s National Defense College in 2013.

Le colonel Eran Ortal est directeur du Centre de Recherche Opérationnelle et Systémique Dado de l’Armée israélienne, où il assiste les grands commandeurs dans la conception de la stratégie et des programmes de modernisation des forces. Il est également fondateur et rédacteur-en-chef de la revue du Centre Dado (The Dado Center Journal). Il a servi en tant qu’observateur sur le terrain au Liban, à Gaza et en Cisjordanie, ainsi qu’au sein des bureaux Opérations et Planification de l’état-major des Armées. Le colonel Ortal détient un master d’études militaires de l’Université de Tel Aviv, et est breveté du Collège de Défense Nationale (2013).
 
Previous Post Next Post