Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Geneva Foundation for Governance & Public Policy
Geneva Foundation for Governance and Public Policy
Logo GGSG
The Geneva Graduate School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous Volume - Numéro précédent
Image
Next Volume - Prochain numéro
Vol. 1, n° 1 | Autumn - Automne 2010
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return content - Retour au sommaire
Séparateur
Éléments de sociologie de la guerre
Jean Baechler
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Abstract - Résumé

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
La guerre est un objet total par excellence dans le règne humain. Son étude scientifique exige les démarches conjointes de trois disciplines. La philosophie définit de quoi l'on parle par une analyse conceptuelle et précise comment il convient de s'y prendre pour en parler sous le signe de la vérité. L'histoire s'attache aux cas et aux occurrences dans la matière historique et les élabore à partir des documents disponibles, pour les faire servir à des fins d'expérimentation et de test des théories. La sociologie, enfin, s'efforce de repérer et de peser les facteurs pertinents pour expliquer les faits constatés.

Pour la philosophie, la guerre est un conflit violent entre polities sur une transpolitie. Cette définition conceptuelle permet d'esquisser le programme et le plan de travail d'une sociologie de la guerre. Elle repose sur deux problématiques distinctes, celle de la guerre et de la paix entre polities sur des transpolities, celle des voies et des moyens de l'expression de la violence par les polities en guerre. L'objectif étant de repérer des facteurs pertinents, l'entreprise ne peut réussir que par la comparaison entre occurrences historiques de guerres, en prenant en compte tous les contextes à toutes les époques.

La problématique de la guerre et de la paix gagne en pertinence et en fécondité, en procédant au repérage des différents types de polities ; en distinguant entre plusieurs configurations transpolitiques et en précisant la logique propre à chacune ; en s'efforçant d'apprécier les degrés d'homogénéité et d'hétérogénéité des polities en guerre. La problématique de la violence guerrière s'attache tant à l'ensemble des phénomènes qui l'expriment, ses moyens, ses enjeux, ses styles, qu'aux facteurs politiques, démographiques, techniques, économiques et autres, qui pèsent sur elle, et, réciproquement, aux contraintes et aux effets qu'elle exerce sur les développements politiques, religieux, idéologiques, civilisationnels et autres.


War is a total phenomenon par excellence in the reign of Man. Its scientific study jointly requires three disciplinary perspectives. Philosophy defines the object of study through conceptual analysis, and identifies the ways in which it should be approached with a fair chance of getting at the truth. History looks at cases and occurrences in the flow of events, elaborates them on the basis of available evidence, and uses them for experimentation and theory-testing purposes. Sociology locates and weighs the relevant factors at play in war with a view to explaining the facts involved.

From the perspective of philosophy, war is a violent conflict of polities over a transpolity. Such a conceptual definition serves to outline the programme and work plan for the sociology of war, in terms of two distinct central issues: war and peace among polities over given transpolities, and the ways and means through which the violence used by warring polities expresses itself. As the objective is to identify relevant factors, success implies comparisons of occurrences covering historical experience in its entirety.

The study of war and peace stands to gain, in terms of increased relevance and fruitfulness, by identifying the various types of polities; by distinguishing several transpolitical configurations; and by assessing the degrees of homogeneity and heterogeneity among warring polities. It should seek to embrace the whole range of phenomena - means, stakes, styles - in which the violence of war materializes, as well as the factors - political, demographic, technological, economic or otherwise - that bear on it; conversely, the constraints that war creates for, as well as its consequences on, political, religious, ideological, civilizational or other developments are part and parcel of the province it should cover.
 
 
Mots-clés
Guerre ; paix ; violence ; sociologie ; histoire ; philosophie ; polities ; transpolities.

Keywords
War; peace; violence; sociology; history; philosophy; polities; transpolities.
 
 
Citation
Baechler, Jean, “Éléments de sociologie de la guerre”, Res Militaris, an on-line social science journal, vol. 1, n° 1, Autumn/Automne 2010.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Jean Baechler, de l'Institut (Académie des sciences morales et politiques), est professeur émérite de sociologie à l'Université de Paris-IV Sorbonne.
Jean Baechler, a member of the Académie des sciences morales et politiques, is emeritus professor of sociology at the Sorbonne.
Séparateur
Image
RES MILITARIS
Saut de ligne