Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Geneva Foundation for Governance & Public Policy
Geneva Foundation for Governance and Public Policy
Logo GGSG
The Geneva Graduate School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous issue - Numéro précédent
Image
Next issue - Numéro suivant
Vol. 3, n°1
Autumn - Automne 2012
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return to contents - Retour au sommaire
Séparateur
Strategic Studies in France
Matthieu Chillaud
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
Abstract
 
There has been a dynamic relationship of contraries in the French State's policies when it comes to promoting strategic studies : while its officials often seem willing to see them flourish, they no less often give the impression that they are unsure of how to achieve that end - or worse, reluctant at times to grant them free rein. This lack of consistency is all the more surprising as France has always exhibited daring worldwide strategic ambitions. Characterized by the practice of research institutes or government organizations, as well as by an insecure footing in academia, strategic studies are at the interface of a myriad related and overlapping disciplines (political science, law, history, economics, sociology and geography) and remain highly fragmented. Such eclecticism partly explains the problems encountered - among other factors, the ubiquity of the State, the power of networks, or the legacy of the post-Algerian War period when General de Gaulle imposed doctrinal orthodoxy. By combining a long-term historical perspective and political analysis, this article aims to review the numerous organizations, research institutes and journals involved, however indirectly, in the field of strategic studies, as well as to explain why, despite a glorious past, it still has to find its bearings.

Résumé
 
Il y a une dynamique des contraires dans la politique de l'État français pour promouvoir les études stratégiques : d'une part, il semble régulièrement soucieux de les développer ; de l'autre, tout aussi invariablement, il parait tâtonner pour y parvenir, voire parfois leur refuser la liberté nécessaire. Ce manque de cohérence est d'autant plus curieux que la France a toujours manifesté des ambitions stratégiques audacieuses à l'échelle mondiale. Caractérisées tant par la pratique inconstante des instituts de recherche et des organismes gouvernementaux que par une insertion problématique au sein de l'Université, les études stratégiques sont à l'interface de l'étude des guerres, de la paix et des conflits, et s'incarnent de manière hautement fragmentée dans une kyrielle de disciplines plus ou moins connexes (science politique, droit, histoire, économie, sociologie et géographie). Cet éclectisme explique pour partie les difficultés rencontrées, parmi d'autres raisons comme l'omniprésence de l'État, la puissance des réseaux, ou l'héritage du contexte de l'après-Guerre d'Algérie après que le général de Gaulle a imposé une orthodoxie doctrinale. En combinant profondeur de champ historique et analyse politique, cet article se propose de passer en revue les nombreux organismes, instituts et périodiques qui travaillent et publient, de près ou de loin, dans le domaine des études stratégiques, ainsi que d'expliquer les raisons pour lesquelles, malgré un passé brillant, ces dernières peinent à trouver leurs marques.
 
Keywords : France ; strategic studies ; research ; think tanks ; journals ; academia ; social science disciplines ; State dominance ; strategic thinking.

Mots-clés : France ; études stratégiques ; recherche ; think tanks ; revue ; universités ; disciplines des sciences sociales ; domination de l'état ; pensée stratégique.

Citation
 
Chillaud, Matthieu, “Strategic Studies in France : Plus ça Change...”, Res Militaris, an online social science journal, vol.3, n°1, Autumn/ Automne 2012.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Dr. Matthieu Chillaud is postdoctoral research fellow (Mobilitas grant MJD 25) at the Institute of Government and Politics, Tartu, Estonia.

Matthieu Chillaud est chercheur postdoctoral (bourse Mobilitas MJD 25) à l’Institut d’Études Administratives et Politiques de Tartu, Estonie.
Séparateur
Image
RES MILITARIS