Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Logo GSG
The Geneva School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous issue - Numéro précédent
Image
Next issue - Prochain numéro
Vol. 4, n°1
Winter-Spring / Hiver-Printemps 2014
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return to contents - Retour au sommaire
Séparateur
Introduction à The Geography of the Peace, de Nicholas J. Spykman
Olivier Zajec
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
 
Résumé
   
Cet article constitue une introduction critique à The Geography of the Peace, dernière œuvre du politiste américain Nicholas Spykman (1893-1943). Publié le 20 avril 1944, après sa mort, cet ouvrage, l'un des textes de référence les plus cités du champ disciplinaire géopolitique contemporain, contient la fameuse théorie du rimland, qui complète le concept de Heartland du géographe britannique Halford Mackinder. S'appuyant sur des documents inédits, l'article reconstitue le processus d'écriture de The Geography of the Peace, et démontre que Spykman ne peut être l'auteur de l'intégralité du texte. L'implication de ses collègues du Yale Institute of International Studies dans la composition, l'agencement mais aussi l'orientation de cet ouvrage posthume s'est faite au prix de certaines contradictions avec l'œuvre et les convictions de l'auteur en titre, fondateur et premier directeur de l'Institut. En invitant à repenser la portée de ce livre, l'article éclaire la véritable personnalité de Nicholas Spykman, mais aussi les stratégies d'influence des spécialistes américains des études de sécurité dans les années 40.

Abstract
  
This article provides a critical introduction to The Geography of the Peace, the last work of American political scientist Nicholas Spykman (1893-1943). Published in April 1944, after his death, and since then one of the most cited reference in the field of geopolitics, this book includes the famous rimland theory, which complements the heartland concept forged in 1904 by British geographer Halford Mackinder. Exploring numerous unpublished documents, the article reconstructs the writing process of  The Geography of the Peace, demonstrating that Spykman cannot be its sole author. The book's composition, arrangement and formulations betray a reorientation of his ideas by his colleagues in the Yale Institute of International Studies, at the cost of certain contradictions with the work and beliefs of its nominal author, the Institute's founder and first director. While inviting to rethink the scope of this posthumous book, this article sheds light on Nicholas Spykman's personality, and on the influence strategies of American scholars of the 1940s in the nascent field of “security studies”.

Mots-clés : géopolitique ; guerre ; paix ; Spykman ; Mackinder ; rimland ; heartland ; endiguement ; sociologie ; relations internationales ; théories.

Keywords : geopolitics ; war ; peace ; Spykman ; Mackinder ; rimland ; heartland ; containment ; sociology, International Relations ; theories.


Citation
  
Zajec, Olivier, “Introduction à The Geography of the Peace, de Nicholas Spykman : Une réinterprétation critique”, Res Militaris, an on-line social science journal, vol.4, n°1, Winter-Spring/ Hiver-Printemps 2014.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Olivier Zajec, agrégé d’histoire et docteur de l’Université de Paris-Sorbonne, est chercheur post-doctoral au laboratoire « Identités, Relations internationales et civilisations de l’Europe » (IRICE : Paris-I/ Paris-IV/ CNRS).

Dr. Olivier Zajec is a postdoctoral fellow of the Centre on Identities, International Relations and European Civilizations, one the Sorbonne’s research units.
Séparateur
Image
RES MILITARIS