Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Geneva Foundation for Governance & Public Policy
Geneva Foundation for Governance and Public Policy
Logo GGSG
The Geneva Graduate School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous issue - Numéro précédent
Image
Next issue - Prochain numéro
ERGOMAS Issue n°3 | After Afghanistan
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return to contents - Retour au sommaire
Séparateur
War with the Terrorists, or Rebuilding a Nation in Need ?
Lars Wikman
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
Abstract
  
This article points to the need for a more complex understanding of the public's perception of the Principal Policy Objective (PPO) when it comes to citizens' attitudes toward foreign military interventions. In contrast to previous research, where one PPO has been linked to support either by experimental standards or survey practicality, this article uses a survey and a method which allow the analysis to account for conflicting PPOs and leaves the interpretation of the PPO to the individual respondent, increasing the validity of the results. This is done using a dataset based on a monthly survey, conducted during the Dutch military involvement in the Afghan province of Uruzgan (2006-2010), in which questions on support and perceptions of two PPO are separated in the questionnaire permitting a separation of two different PPO measurements on each value of public support. In the Dutch case two PPOs stand out as dominating the public discourse : War on Terror and the Reconstruction of Afghanistan. Both are included in the survey. Based on an OLS regression analysis, this article draws the conclusion that there is a significant relationship between each of the PPOs separately and public support, even when controlled for each other. Previous research has pointed to a dominating PPO that guides attitude behaviour ; however, this article finds instead that several PPOs could be driving support simultaneously and that each has a significant relationship to public support independent of one another. This article offers some possible theoretical insights as to how but additional research is necessary to further investigate how several perceptions of PPO relate to each other during the formation of attitudes amongst the citizenry.

Résumé
  

Le présent article pointe la complexité des perceptions publiques du Principal Objectif Politique (POP) des interventions militaires extérieures, et la nécessité de les prendre en compte lorsqu'on veut comprendre les attitudes des citoyens à leur égard. Contrairement aux recherches antérieures, qui lient un POP au soutien dont bénéficie l'opération en recourant à des protocoles d'expérience, ou s'en remettant aux avantages pratiques qu'offre l'enquête par questionnaire, cette étude utilise l'enquête et une méthode qui permettent à l'analyse de rendre compte de plusieurs POP rivaux et en laissent l'interprétation aux répondants, améliorant ainsi la validité des résultats. Ceci est rendu possible par le recours aux données qu'a fournies une enquête mensuelle conduite par l'armée néerlandaise au cours des opérations qui se sont déroulées dans la province afghane d'Uruzgan entre 2006 et 2010. Le questionnaire y séparait les items portant sur le soutien de l'opinion et les perceptions de deux POP, permettant ainsi de séparer les mesures de deux POP distincts pour chaque mesure de soutien public. Dans le cas des Pays-Bas, deux POP dominaient les discours publics : la Guerre contre la Terreur et la Reconstruction de l'Afghanistan, tous deux présents dans le questionnaire. D'une analyse de régression linéaire (OLS) l'étude tire la conclusion qu'il existe un lien significatif entre soutien public et les deux POP pris séparément, et que ce lien résiste lorsqu'on utilise chacun des POP comme variable de contrôle pour le tester contre l'autre. Les recherches précédentes mettaient en évidence dans les attitudes des citoyens un POP dominant ; le présent article, au contraire, montre que plusieurs POP peuvent influer simultanément sur le soutien de l'opinion indépendamment les uns des autres. Si l'étude présente quelques pistes théoriques possibles sur la manière dont s'exerce cette influence, des recherches ultérieures devront s'intéresser plus avant aux rapports qu'entretiennent les perceptions de POP pluriels dans la formation des attitudes au sein du corps politique.
 
Keywords : Use of military force ; Principal Policy Objective ; public opinion ; survey ; Netherlands ; Afghanistan ; Uruzgan ; ISAF.

Mots-clés : Interventions militaires ; Principal Objectif Politique ; opinion publique ; enquête ; Pays-Bas ; Afghanistan ; Uruzgan , FIAS.


Citation
 
Wikman, Lars, “War with the Terrorists or Rebuilding a Nation in Need ? Dutch Public Opinion on Afghanistan : The Theory of the Principal Policy Objective Revisited”, Res Militaris, an online social science journal, ERGOMAS issue n°3, “After Afghanistan”, October 2016.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Lars Wikman, a Swedish Marine officer and Ph.D. candidate at Uppsala University’s Department of Government, teaches strategy and political science at the Swedish Defence University. He is currently seconded to Stanford University’s SCANCOR as a visiting student researcher. This article is to a large extent based on his Master’s thesis in political science (Uppsala, 2010).

Lars Wikmand, officier des troupes de marine et doctorant au département de droit public et de science politique à l’Université d’Uppsala, enseigne la stratégie et la science politique à l’Université de la Défense suédoise. Il est actuellement détaché auprès du SCANCOR de Stanford University en tant que jeune chercheur. Le présent article se fonde en grande partie sur son mémoire de Master, soutenu en 2010 à Uppsala.
Séparateur
Image
RES MILITARIS