Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
  • ERGOMAS Issue n°5 | Recruitment & Retention, Part 2
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Image
Image
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur

For potential contributors - Instructions aux contributeurs potentiels

Image
Séparateur
Image
Logo GSG
The Geneva School of Governance
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous issue - Numéro précédent
Image
Next issue - Prochain numéro
ERGOMAS Issue n°5 | Recruitment & Retention, Part 2
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return to contents - Retour au sommaire
Séparateur
Is Denmark’s Foreign Policy of “Military Activism” Reflected in its Recruitment and Retention Policy ?
Henning Sørensen
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
Abstract
 
This article first describes and analyzes Denmark's foreign and defence policies since 1945, not least the "military activism" of the last decades. It goes on to highlight the recruitment and retention problems that affect Denmark's (nominally conscription-based) armed forces in light of their active participation in international missions (including, as from 2003, high-intensity operations), in the midst of increasing attempts to turn them into a "leaner but meaner" military. The author also examines the civil-military tensions that have marked the recent period at the political-military interface, notably the overreaction on the part of successive governments faced with the military leadership's reluctance to comply with civil control norms. He argues that the "civilianizing" (private sector-type) search for efficiency imposed on the military has gone too far, and now compromises military professionalism and the promise it holds of military effectiveness in international mission performance. To conclude, he prescribes a dose of "objective political control" for the Danish armed forces.

Résumé
 
Cet article s'attache d'abord à décrire et analyser les politiques étrangère et de défense depuis 1945 au Danemark, en particulier l'"activisme militaire" des dernières décennies. Il met ensuite en lumière les problèmes de recrutement et de fidélisation des personnels qui sont ceux des armées danoises (reposant nominalement sur la conscription) au regard de leur participation active à des missions internationales (y compris, à partir de 2003, à des combats de haute intensité), dans un contexte interne de réductions d'effectifs et de restructurations en cascade. L'auteur examine également les tensions civilo-militaires qui se sont manifestées à l'interface gouvernement/ état-major, et notamment la sur-réaction de dirigeants politiques successifs confrontés aux réticences des chefs militaires devant la norme du contrôle civil des armées. Il affirme que la recherche qui leur est imposée d'une efficacité inspirée des méthodes du secteur privé est allée trop loin, et compromet désormais le professionnalisme des forces et l'efficacité militaire qu'on est en droit d'en attendre dans l'accomplissement des missions extérieures. Pour conclure, il prescrit pour les armées de son pays une dose de "contrôle politique objectif".
 
Keywords : Denmark ; foreign and defence policy ; armed forces ; recruitment ; retention ; efficiency vs. effectiveness ; civil-military relations ; civil control ; civilanizing influences ; tensions at the political-military interface ; need for objective political control.

Mots-clés : Danemark ; politique étrangère ; politique de défense ; armées ; recrutement ; fidélisation des personnels ; efficacité managériale vs. efficacité militaire ; relations armées-État ; influences civiles ; tensions à l'interface politico-militaire ; nécessité d'un contrôle politique objectif.

Citation
 
Sørensen, Henning, “Is Denmark´s Foreign Policy of ‘Military Activism' Reflected in its Recruitment and Retention Policy ?”, Res Militaris, an online social science journal, ERGOMAS issue n°5, November 2017.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Dr. Henning Sørensen is the founding head of a consulting firm specializing in the sociology of the military : Institut for Sociologisk Forskning (ISF, 1986). A former associate professor at Denmark’s Naval Academy, Henning studied at the University of Chicago under Morris Janowitz in the late 1970s, and has since then extensively written and published on Danish or international defence issues.

Henning Sørensen est le directeur de l’Institut for Sociologisk Forskning (ISF), société de conseil spécialisée dans les études de sociologie des armées qu’il a fondée en 1986. Ancien maître de conférences à l’Académie Navale danoise, il a étudié à l’Université de Chicago sous la direction de Morris Janowitz à la fin des années 1970, et a depuis lors abondamment écrit et publié sur les questions de défense au Danemark et au-delà..
Séparateur
Image
RES MILITARIS
Saut de ligne