Traitement en cour, merci de patienter...
Traitement en cour, merci de patienter...
Saut de ligne
Image
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires - European Journal of Military Studies
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Search this journal
Recherche
Saut de ligne
Séparateur

Current issue
Numéro en cours

Image
  • Vol.11, n°1 |Winter-Spring/ Hiver-Printemps 2021
Séparateur

Access previous issues
Archives

Image
Séparateur

RES MILITARIS

Image
Séparateur

E-mail alerts

If you wish to be notified of the next issue of Res Militaris as soon as it comes on line, please specify your e-mail address.
Saut de ligne

Alerte

Soyez informé dès la parution d'un nouveau numéro de Res Militaris.
Saut de ligne

 

Saut de ligne
Image
Image
Séparateur

RSS feeds - Flux de syndication

Image
Image
Séparateur
Image
Séparateur
Image
Image
Image
Image
Image
Saut de ligne

ISSN° 2265-6294

Saut de ligne
Image
Saut de ligne
RES MILITARIS - Revue européenne d'études militaires
Saut de ligne
Image
Previous issue - Numéro précédent
Image
Next issue - Prochain numéro
Vol.11, n°1
Winter-Spring/ Hiver-Printemps 2021
Saut de ligne
RES MILITARIS - European Journal of Military Studies
Saut de ligne
Image
Image
Image
Image
Return to contents - Retour au sommaire
Séparateur
L'organisation populaire de la lutte contre le terrorisme en Afrique
Ladislas Nze Bekale
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur

Description

Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Séparateur
Séparateur
Résumé
 
La participation des populations à la lutte contre le terrorisme en Afrique est indissociable des traits propres des communautés africaines qui la mettent en œuvre et de l'impact du terrorisme sur elles. Le contre-terrorisme dans sa version populaire est en effet inspiré par des procédés traditionnels et religieux ; il repose en outre sur nombre d'initiatives qualifiées de “citoyennes”. L'article s'attache d'abord à préciser les conditions de formation de l'organisation de la lutte au sein de la société civile. Il détaille ensuite ses dispositifs opérationnels : veille sécuritaire, renseignement, police de proximité, que les forces de défense et de sécurité sous-traitent volontiers aux populations locales en appui de leur action propre. Jugée précieuse, cette collaboration s'est imposée face à l'insécurité que font régner les groupes terroristes.
 
Abstract
 
The participation of local African populations in the fight against terrorism bears the mark of the traits that characterize the communities concerned and of the impact of terrorism on them. The people's version of counter-terrorism is indeed inspired by traditional and religious processes, and relies on a number of “citizen” initiatives. The article first sets out to specify the origins and modalities of the part played by civil society in counter-terrorism. It then details its operational roles : security watch, intelligence, community policing, which the defence and security forces are happy to subcontract to local populations in support of their own action. This collaboration has come to be regarded as valuable, even indispensable, in the face of the insecurity generated by terrorist groups.
 
Mots-clés : Afrique ; lutte contre le terrorisme ; participation des populations locales ; veille de sécurité ; renseignement ; police de proximité ; organisation.

Keywords : Africa ; fight against terrorism ; participation of local populations ; security watch ; intelligence ; community policing ; organization.

Citation
 
Nze Bekale, Ladislas, “Les dynamiques d'organisation de la participation populaire à la lutte contre le terrorisme en Afrique”, Res Militaris, an online social science journal, vol.11, n°1, Winter Spring/ Hiver-Printemps 2021.
Séparateur
Saut de ligne
Séparateur

Author(s) - Auteur(s)

Saut de ligne
Top - Haut
Séparateur
Séparateur
Ladislas Nze Bekale, ancien élève de l’ENA (France) et docteur en Histoire militaire et Études de Défense (Univ. Montpellier-III), est fonctionnaire à la Commission de l’Union Africaine, chercheur au Centre d’Analyse et Prospective sur les Afriques (UQAM-Canada), et chercheur associé au GRESHS (École Normale Supérieure-Gabon). Il fut fonctionnaire chargé des rapports au Centre Conjoint des Opérations (MINUSCA)..

Dr. Ladislas Nze Bekale a graduate of France’s National School of Administration and holder of a PhD in military history and defence studies from the University of Montpellier-III, is a senior civil servant with the African Union Commission, as well as a researcher at the University of Quebec (Montreal)’s Centre for Analysis and Prospective on Africa, and research associate with the social science centre of École Normale Supérieure (Gabon). He was formerly in charge of official reporting at the Joint Operations Centre (UNMISCA).
Séparateur
Image
RES MILITARIS
Image
Saut de ligne
              © Association Res Militaris
Image
Saut de ligne